Modifié le 03 novembre 2019 à 23:12

"La mosquée du Petit-Saconnex est sous contrôle de la police"

BONFANTI
"La Suisse peut être un lieu de transit de différents terroristes", selon Monica Bonfanti L'actu en vidéo / 2 min. / le 03 novembre 2019
Invitée du 19h30 sur la RTS, la cheffe de la police genevoise, Monica Bonfanti, s’est exprimée sur la menace terroriste qui plane sur la Suisse.

Monica Bonfanti se veut explicite quand elle parle de la mosquée du Petit-Saconnex, au cœur de plusieurs affaires de radicalisation ces dernières années: "Aujourd'hui, nous savons ce qu'il se passe dans cette mosquée. Avec le travail que nous menons de concert avec le Service de renseignement de la Confédération, nous sommes informés en temps réel s'il y a un prédicateur qui est problématique, s'il prêche la violence ou cherche activement des personnes pour faire le djihad".

>> Voir l'interview complète de Monica Bonfanti dans le 19h30:

La commandante Monica Bonfanti: "La Suisse peut être un lieu de transit de différents terroristes"
19h30 - Publié le 03 novembre 2019

Deux djihadistes de retour à Genève

La commandante de la police genevoise a dévoilé que sur les 92 voyageurs du djihad partis de Suisse, neuf sont partis de Genève. "Sur ces neuf, deux sont rentrés. Ils faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt délivré par le Ministère public de la Confédération. Quand ils sont revenus, ils sont alors passés par la case prison. A présent, ils sont sur territoire genevois au bénéfice de mesures de substitution".

De manière plus générale, Monica Bonfanti, entrée en fonction en 2006, a expliqué que le niveau de menace terroriste, augmenté après les attentats de Paris, en 2015, est toujours élevé. "Il faut bien comprendre ce que veut dire ce niveau de menace élevé. La Suisse n'est pas la cible privilégiée d'attentats qui seraient effectués, mais une menace plane sur tout l'Occident. Notre pays peut être utilisé comme base arrière logistique pour effectuer des attentats à l'étranger. Il peut aussi être utilisé, vu sa place centrale, comme lieu de transit de différents terroristes".

Exercice d'envergure

Pour faire face à la menace terroriste, la Suisse va mener un exercice grandeur nature dans quelques jours. "Ce sera la première fois que nous ferons un exercice de cette envergure à l'échelle de la Confédération. Il aura lieu du 11 au 13 novembre. Septante organisations sont impliquées au niveau communal, cantonal et de la Confédération. Le scénario a été élaboré par le Service de renseignement de la Confédération et l'objectif est de tester les différentes mesures mises en place à l'intérieur des organisations, mais aussi la collaboration entre les différents échelons".

>> Voir aussi le portrait de Monica Bonfanti dans le 19h30:

Monica Bonfanti dirige la police cantonale genevoise depuis 2006. C'est un record de longévité.
19h30 - Publié le 03 novembre 2019

>> Lire aussi: La Suisse teste sa capacité à affronter une menace terroriste durable

Fabiano Citroni

Publié le 03 novembre 2019 à 22:14 - Modifié le 03 novembre 2019 à 23:12