Publié

Tariq Ramadan saisit le TF pour empêcher une plaignante de parler

Tariq Ramadan devant le Palais de justice de Paris, le 30 août 2019. [Martin Bureau - AFP]
Tariq Ramadan saisit le TF pour empêcher une plaignante de parler / Le Journal horaire / 20 sec. / le 16 octobre 2019
L'islamologue Tariq Ramadan se tourne vers le Tribunal fédéral pour obtenir le silence d'une plaignante qui l'accuse de viol à Genève. Son recours intervient alors qu'il vient lui-même de publier un livre sur les affaires en cours.

L'information, révélée par la Tribune de Genève mercredi, a été confirmée par les défenseurs de l'accusatrice Robert Assaël et Alec Reymond. L'islamologue, qui veut obtenir de la plaignante et de ses avocats qu'ils gardent le silence, a été débouté à deux reprises par la Cour pénale de recours (CPR) genevoise sur cette question.

Une procédure "pour épuiser la victime"

Pour les deux défenseurs, ce recours devant le Tribunal fédéral "vise à épuiser la victime et à la ramener au silence dans lequel elle est restée trop longtemps". Les avocats de la plaignante font remarquer aussi que Tariq Ramadan publie en même temps un livre, "intense campagne médiatique à l'appui, sur les procédures pour viol qui sont dirigées contre lui, traitant les victimes de menteuses".

Robert Assaël et Alec Reymond estiment qu'il "n'y a pas un secret de l'instruction et qu'une partie de la procédure est libre de s'exprimer sur l'affaire, en particulier sur son avancée".

De leur côté, les défenseurs de Tariq Ramadan à Genève, Guerric Canonica et Pierre de Preux, n'ont pas souhaité faire de commentaire.

ats/oang

Publié