Modifié le 07 octobre 2019 à 12:04

A Genève, la Chancellerie s'explique sur le matériel de vote défectueux

Une urne dans le canton de Genève.
A Genève, la Chancellerie s'explique sur le matériel de vote défectueux Le Journal horaire / 1 min. / le 07 octobre 2019
A Genève, la Chancellerie a apporté des explications au Parti socialiste, suite à l’affaire des fascicules défectueux pour les élections fédérales du 20 octobre prochain. Dans certains exemplaires, il manquait des listes, alors que d'autres apparaissaient à double, révélait la RTS.

Dans certaines brochures de vote il manquait les candidats du PS, des Verts et de l'UDC, notamment, alors que ceux du PDC et du MCG apparaissaient à double. Il s'agit d'un problème survenu suite à une erreur d'assemblage lors de l'impression, pour une vingtaine d'exemplaires seulement, avait alors indiqué la Chancellerie.

Le PS, inquiet, avait écrit à la Chancellerie, pour avoir la certitude qu'il y avait pas davantage de fascicules non conformes en circulation.

Un seul lot altéré

La RTS a pu obtenir une copie du courrier de réponse. Selon les explications précises de l'imprimeur, les fascicules sont conditionnés par lot de 45, précisément pour repérer rapidement tout éventuel problème. Un seul lot a été altéré. Sur ces 45 bulletins défectueux, 20 ont été identifiés au moment de la mise sous pli et retirés du processus d’envoi, mais les 25 autres n'ont pas pu être récupérés.

Par la suite, les stocks ont aussi été vérifiés. A ce jour, seuls deux électeurs ont signalé un problème. Mais toute personne qui constaterait une erreur est appelée à s’adresser au service des votations pour qu'on lui remplace son matériel de vote.

Sylvie Belzer/jvia

Publié le 07 octobre 2019 à 08:54 - Modifié le 07 octobre 2019 à 12:04