Modifié le 09 avril 2019 à 13:20

Rémy Pagani met entre parenthèses sa candidature au Conseil national

Rémy Pagani, magistrat en Ville de Genève et député, ne se lancera pas dans la course au Conseil national.
Le Genevois Rémy Pagani ne se lancera pas dans la course au Conseil national Le 12h30 / 1 min. / le 09 avril 2019
Le Genevois Rémy Pagani ne se lancera pas pour l'instant dans la course au Conseil national, a appris la RTS. Prévenu dans l’affaire des notes de frais de la Ville, l’élu d’Ensemble à Gauche veut désormais temporiser.

Le magistrat et député au Grand Conseil l’a décidé lundi soir, d'un commun accord avec son parti, Solidarités. Réunie en assemblée générale, la formation politique présentait ses candidats pour les prochaines élections fédérales.

"J’ai demandé à mettre entre parenthèses ma désignation comme candidat pour ne pas prêter le flanc aux attaques politiques et médiatiques qui visent l’organisation et ma personne", a confié Rémy Pagani mardi à la RTS. Ce dernier veut donc patienter afin de connaître notamment ce que la justice lui reproche concrètement dans l'affaire des notes de frais.

Rémy Pagani fait donc un pas arrière après avoir annoncé clairement ses intentions pour le National dans la presse il y a une dizaine de jours, juste après avoir renoncé à briguer un 4e mandat à l’exécutif de la Ville.

"A disposition jusqu'au bout"

Le scénario d'une candidature reste malgré tout envisageable. Rémy Pagani affirme du reste que l’assemblée de Solidarités lui a assuré sa "pleine confiance." Elle a pris acte qu'il "reste à disposition jusqu’au bout" pour se présenter sur la liste de son parti au National. Une liste qui devrait être définitivement arrêtée fin mai.

Mais pour certains, qui estiment que sa récente mise en prévention a déjà bien trop écorné son image et celle de sa formation politique, ce sera compliqué. A cela s’ajoute la volonté de renouveler les troupes au sein de la gauche de la gauche, un groupe qui peine à se rajeunir.

Adrien Krause/oang

Publié le 09 avril 2019 à 13:14 - Modifié le 09 avril 2019 à 13:20