Modifié le 13 mars 2019 à 21:34

Une élue écologiste qui porte le voile n'a pas siégé au Municipal de Meyrin

ELUE VOILEE MEYRIN
ELUE VOILEE MEYRIN L'actu en vidéo / 1 min. / le 13 mars 2019
Seule élue voilée dans le canton de Genève, la Verte Sabine Tiguemounine n'a pas siégé au conseil municipal de Meyrin mardi. Une conséquence directe de la loi cantonale sur la laïcité de l'Etat, acceptée le 10 février.

La conseillère municipale Sabine Tiguemounine a préféré ne pas siéger et assister à la séance depuis la tribune du public. "Je savais qu'en m'asseyant, je serais dans l'illégalité. Comme je suis respectueuse de la démocratie, je n'ai pas voulu faire de vagues", explique-t-elle mercredi dans La Matinale de la RTS.

>> Ecouter La Matinale: Une élue écologiste voilée n’a pas pu siéger au Municipal de Meyrin mardi

Les membres du Conseil municipal de Meyrin.
Conseil municipal de Meyrin
La Matinale - Publié le 13 mars 2019
 

Votée il y a un mois, la loi sur la laïcité interdit notamment toute forme de signes religieux extérieurs pour les élus en plénière. Un alinéa que les Verts ont contesté en justice: ils ont demandé un effet suspensif. La Chambre constitutionnelle appelle le Grand Conseil à statuer d'ici au 22 mars sur le sujet.

>> Lire aussi: Les Genevois disent oui à la nouvelle loi sur la laïcité de l'Etat

Droit de voter en plénière retiré

Que se passerait-il pour Sabine Tiguemounine si la loi devait s'appliquer dans sa totalité ? "Je ne peux plus siéger voilée en séance plénière, précise-t-elle. En tant qu'élue, j'ai en revanche toujours le droit de travailler dans les commissions à huis clos, du moment que personne ne peut me voir, en tout cas pas le public." Une absurdité qu'elle dénonce.

>> Le sujet du 12h45:

A Genève, première conséquence de la nouvelle loi sur la laïcité: une élue de la commune de Meyrin empêchée de siéger voilée.
12h45 - Publié le 13 mars 2019

Sylvie Belzer/ani

Publié le 13 mars 2019 à 15:37 - Modifié le 13 mars 2019 à 21:34