Publié le 04 mars 2019 à 08:41

Le PS genevois veut un congé maternité payé à 100% du salaire

L'OMS veut limiter les interventions médicales inutiles lors des accouchements.
Le Parti socialiste genevois veut un congé maternité payé à 100% La Matinale / 1 min. / le 04 mars 2019
Le Parti socialiste genevois veut un congé maternité payé à 100% du salaire, et non à 80%, pour que l'arrivée d'un enfant ne soit pas synonyme de baisse du revenu. La députée Salima Moyard va déposer mardi un projet de loi en ce sens.

Alors que la naissance s'accompagne souvent d'une hausse des charges, "l'assurance maternité verse une indemnité équivalente à 80% du salaire et non à 100%", relève Salima Moyard, qui demande donc que l’indemnisation passe à 100%.

Avec ce texte, Salima Moyard entend corriger ce qu'elle qualifie de "lacune" du système actuel. Selon le PS, les femmes n'ont pas à être prétéritées financièrement parce qu'elles deviennent mères.

"Mesure d'égalité"

D'après la députée socialiste, peu importe si certains employeurs continuent de verser l'intégralité du salaire: il faut inscrire ce taux de 100% dans la loi. "Aujourd'hui, si vous avez cette possibilité, c'est parce que votre employeur a les moyens de vous l'offrir. Mais il n'a aucune obligation de le faire", explique-t-elle.

"Il s'agirait aussi une mesure d'égalité entre les employeurs. Le financement de cette mesure serait solidaire puisqu'il serait prélevé sur l'ensemble des cotisations sociales et donc tous les employeurs, y compris les PME, les petites structures qui aujourd'hui ne peuvent pas se le permettre, auraient la possibilité d'offrir cela à leurs employées", assure l'élue.

Reste l'épineuse question du coût d'une telle mesure, que ne manqueront pas de pointer ses détracteurs. Salima Moyard l'estime à près de 20 millions de francs par année.

Guillaume Rey/gma

Publié le 04 mars 2019 à 08:41