Modifié

La gauche genevoise affiche ses divisions sur la fiscalité des entreprises

Une vue de la ville de Genève (image d'illustration). [Valentin Flauraud - Keystone]
La position du PS genevois sur la fiscalité des entreprises peut-elle laisser des traces au sein de la gauche? / Le 12h30 / 2 min. / le 19 janvier 2019
A Genève, la position socialiste sur la réforme cantonale de la fiscalité des entreprises pourrait mettre à mal l'unité de la gauche. Cette semaine, l'assemblée générale du PS a validé le compromis ficelé avec la droite et le MCG, se démarquant du reste de la gauche.

Sur le front de la fiscalité des entreprises, la gauche genevoise était unie il y a quelques mois, avec l'objectif d'éviter des pertes fiscales pour les collectivités publiques. Mais le Parti socialiste a depuis revu sa position, tout d'abord au sein de la commission fiscale du Grand Conseil, puis désormais en assemblée générale.

Sur ce projet, le PS fera donc campagne contre Ensemble à gauche et probablement les Verts. De quoi susciter quelques tensions au sein de l'Alternative de gauche? Pour le député Vert Yvan Rochat, interrogé samedi dans le 12h30, cette situation n'est pas idéale, mais il ne se dit pas forcément inquiet pour l'unité de la gauche, qui garde une vision de la société assez semblable.

Ensemble à Gauche plus sévère

Du côté d'Ensemble à Gauche, la position est plus critique. Aussi interrogé par la RTS, le député Jean Batou parle d'un "abandon caractérisé" et assure qu'il préparera la résistance sans les socialistes.

Jean Batou pourra également compter sur la Jeunesse socialiste genevoise. Dans un communiqué, celle-ci appelle en effet à la mobilisation de ceux qui ne se "reconnaissent pas dans cette compromission" et estime que cette décision du PS constitue "une rupture claire avec les valeurs socialistes".

Questionné sur l'impact de ce positionnement socialiste sur l'unité de la gauche, le député PS Romain de Sainte Marie n'est pas inquiet. Il précise que le PS est un parti gouvernemental et qu'il doit parfois adopter des positions pragmatiques.

>> L'analyse de Romain de Sainte-Marie dans Forum:

Romain de Sainte Marie. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
Romain de Sainte-Marie analyse les positions contradictoires du PS genevois en matière de fiscalité des entreprises / Forum / 5 min. / le 18 janvier 2019

Guillaume Rey/boi

Publié Modifié