Modifié le 17 décembre 2018 à 22:16

Genève remercie ses riches contribuables dans un courrier

Genève: les gros contribuables sont remerciés. Une démarche qui choque certains élus de gauche.
Genève: les gros contribuables sont remerciés. Une démarche qui choque certains élus de gauche. 19h30 / 2 min. / le 17 décembre 2018
Quand on a de gros revenus, ou une fortune importante, on bénéficie de certaines attentions. Le département des finances de l'Etat de Genève a adressé une lettre de remerciement aux plus gros contribuables du canton.

A Genève, 1% des contribuables rapportent à eux seuls 32% de l'impôt sur le revenu et 67% de l'impôt sur la fortune. Pour exprimer sa gratitude, Nathalie Fontanet, conseillère d'Etat, s'est fendue d'une lettre: "Vous faites partie du nombre restreint de contribuables qui assurent à notre canton une part déterminante de ses revenus fiscaux," peut-on lire. "En tant que responsable des finances cantonales, je tiens à vous exprimer ma reconnaissance pour votre contribution essentielle à la bonne marche de l'Etat et à la qualité de vie au sein de notre société."

Une démarche qui indigne

Certains élus de gauche n'ont guère goûté cette initiative, au nom de l'égalité de traitement. Romain de Sainte Marie, député socialiste, se dit choqué car, affirme-t-il au 19h30 de la RTS, "l'effort est le même pour tout le monde. Cette lettre aurait dû être envoyée à tous les contribuables genevois et pas seulement aux plus fortunés. Même, l'effort peut être plus important pour les petits contribuables, pour la classe moyenne qui subit des loyers et des primes d'assurances élevés et qui paie des impôts comme tout monde".

La conseillère d'Etat en charge des Finances ne voit rien à redire à cette démarche héritée de son prédécesseur, Serge Dal Busco, qui dirige désormais le département des Infrastructures. Elle souligne que tous les contribuables sont déjà remerciés lors de l'envoi de leur déclaration fiscale: "Evidemment que le paiement de l'impôt est très important et qu'il s'agit d'un devoir et d'une obligation. Mais je jugeais opportun de continuer cette pratique et de remercier ces contribuables importants qui permettent à Genève de continuer à fournir des prestations à la population".

Un chiffre secret

Secret fiscal oblige, impossible de savoir combien de gros contribuables ont reçu cette lettre spéciale. Nathalie Fontanet a en effet accès à ces données sensibles mais elle ne peut le communiquer, pas même aux autres membres du Conseil d'Etat.

Un sujet d'Elsa Anghinolfi adapté pour le web par sjaq

Publié le 17 décembre 2018 à 21:37 - Modifié le 17 décembre 2018 à 22:16