Modifié le 11 octobre 2018 à 15:03

Le Grand Conseil fribourgeois vote un allègement fiscal pour les étudiants

Le Grand Conseil fribourgeois (ici en 2016) a soutenu un allègement fiscal pour les étudiants.
Le Grand Conseil fribourgeois (ici en 2016) a soutenu un allègement fiscal pour les étudiants. [Anthony Anex - Keystone]
Le Grand Conseil fribourgeois a décidé d'alléger le fardeau fiscal des étudiants. Ces derniers pourront porter à 2700 francs, au lieu de 2000 francs, le montant de la déduction à laquelle ils ont droit pour compenser l'impact de la hausse des taxes universitaires.

La motion déposée par deux députés PDC demandait de réduire la charge fiscale des contribuables aux études ou en apprentissage. Elle est liée à l'augmentation d'un tiers, à 720 francs (+180 francs), de la taxe semestrielle d'inscription. Le texte a été accepté jeudi par 86 voix sans opposition, avec trois abstentions.

Les motionnaires, Laurent Dietrich et Hubert Dafflon, veulent ainsi éviter une péjoration de la situation des étudiants et limiter le risque de surendettement des jeunes en formation. Le Conseil d'Etat s'est montré favorable à la requête, notamment au vu de la faible conséquence financière de la mesure.

Effet minime

Cette dernière devrait entraîner une baisse de 178'000 francs en termes de rentrées fiscales par an. Elle profitera à 1,3% des contribuables. Le gouvernement a précisé, dans sa réponse, douter que la réduction permette pleinement d'atteindre les objectifs mentionnés par les motionnaires.

ats/lgr

Publié le 11 octobre 2018 à 15:01 - Modifié le 11 octobre 2018 à 15:03