Modifié le 24 juillet 2018 à 07:43

L'exécutif fribourgeois veut sept parcs d'éoliennes, contre vents et marées

Les oppositions aux projets éoliens fribourgeois sont d'ores et déjà programmées.
L'exécutif fribourgeois veut sept parcs d'éoliennes contre vents et marées La Matinale / 1 min. / le 24 juillet 2018
Le Conseil d'Etat fribourgeois a transmis début juillet au Parlement le plan directeur cantonal. Les oppositions à ses projets éoliens sont d'ores et déjà programmées, à l'issue de la consultation publique.

Malgré les doutes des associations de protection du paysage, de la nature et des oiseaux, et les fortes réserves des communes riveraines et des privés, le gouvernement fribourgeois maintient son concept éolien à sept parcs dans son plan directeur cantonal.

Avis contrastés selon les sites

"Il y a sept sites dans le canton qui sont relativement avancés en termes de planification", explique le conseiller d'Etat en charge du dossier Jean-François Steiert. La Confédération a demandé au canton d'en retarder un, les conditions n'étant pas réunies pour poursuivre les démarches d'aménagement. Sur certains sites, l'Etat a reçu "des réponses extrêmement positives", selon le ministre. "Sur d'autres, des communes disent qu'il ne faut surtout pas le faire."

Jean-François Steiert relève cependant que chaque site éolien fera l'objet de procédures propres qui permettront aux voisins, aux communes concernées et aux organisations de faire recours "si elles estiment que le projet n'est pas suffisamment bien ficelé."

"Nos prises de position n'ont pas compté"

L'association Vents contraires déplore notamment la proximité relative de quatre des projets dans le sud du canton. "Dans le sud du canton de Fribourg, on aurait potentiellement quatre parcs éoliens assez rapprochés les uns des autres. "Les nuisances sont cumulées et il y a la co-visibilité des parcs, ça devient quelque chose d'assez important", relève sa présidente Clotilde Medana Schlageter. "Malgré tout, le Conseil d'Etat a notifié que le plan directeur serait présenté quasiment tel quel, à part quelques modifications. Cela veut dire que les prises de position qu'on a envoyées n'ont pas vraiment compté. Et le jour où il faudra faire des oppositions, on sera là pour les faire."

Avec sept parcs, les ambitions éoliennes fribourgeoises semblent surdimensionnées. Mais le Conseil d'Etat a sans doute déjà intégré le fait que tous les projets n'aboutiront pas.

Fabrice Gaudiano/oang

Publié le 24 juillet 2018 à 07:43 - Modifié le 24 juillet 2018 à 07:43