Modifié

Les éléphants de la politique fribourgeoise prêts à rempiler à Berne

Les "vétérans" de la députation fribourgeoise: Christian Levrat, Jacques Bourgeois, Jean-Francois Rime et Dominique de Buman. [Anthony Anex/Peter Klaunzer - Keystone]
Les éléphants de la politique fribourgeoise prêts à rempiler à Berne / Forum / 2 min. / le 3 mai 2018
Les parlementaires fribourgeois sont au centre de tous les regards en vue des élections fédérales en 2019. Jean-François Rime, Dominique de Buman, Jacques Bourgeois et Christian Levrat ne semblent pas prêts à céder leur place.

Il ne devrait pas y avoir de suspense à Fribourg pour la conquête des Chambres fédérales lors des prochaines élections en 2019. Les anciens - le socialiste Christian Levrat, l'UDC Jean-François Rime, le PLR Jacques Bourgeois et le PDC Dominique de Buman s'accrochent.

Indépendamment de leur âge, ces vétérans de la députation fribourgeoise siègent à Berne depuis un bail: 15 ans pour le trio Christian Levrat, Jean-François Rime et Dominique de Buman et 11 ans pour Jacques Bourgeois. A priori, ils brigueront tous un nouveau mandat, sauf peut-être Dominique de Buman.

Une dérogation pour Dominique de Buman?

Selon les statuts du PDC fribourgeois, le nombre de mandats sous la Coupole est limité à quatre maximum, c'est pourquoi l'ancien syndic de Fribourg Dominique de Buman ne peut plus se représenter.

Mais sans la "tête de liste" qu'il incarne pour les élections nationales de l’an prochain, l'un des deux sièges démocrates-chrétiens au Conseil national est en danger. Raison pour laquelle des rumeurs font état d'un possible changement de statuts au PDC fribourgeois pour permettre à Dominique de Buman, 62 ans, de briguer un cinquième mandat.

Le souci: le message adressé à la relève et aux jeunes PDC, qui rongent leur frein dans l'ombre de Dominique de Buman.

Pour présider l'USAM, Jean-François Rime doit rempiler

A presque 69 ans, Jean-François Rime sollicitera un nouveau mandat l'année prochaine. Pour des raisons personnelles et tactiques, l'UDC gruérien veut rempiler à la présidence de l'Union Suisse des Arts et Métiers (USAM). Cette fonction est assortie de l'obligation de siéger sous la Coupole. Par ailleurs, sur le plan politique, comme pour le PDC, sans la locomotive Rime, l'UDC fribourgeoise risque de perdre un de ses deux sièges au National.

Fauteuil quasi assuré pour Jacques Bourgeois

Le président de l'Union Suisse des Paysans veut lui aussi rempiler, à 60 ans. Cela dit, même sans la candidature de Jacques Bourgeois, difficile de voir comment le PLR fribourgeois pourrait perdre son seul siège à Berne.

Pas d'alternative à Christian Levrat pour le PS

Quant à Christian Levrat, à bientôt 48 ans, il a déjà passé 15 ans au Parlement fédéral. Et en 2018, le président du Parti socialiste suisse n'a pas d'autre choix que de rempiler, sans quoi le fauteuil du PS au Conseil des Etats sera vraisemblablement perdu au profit de la droite.

PDC et UDC menacés au National

Au Conseil national, le PDC et l'UDC dépendent de leurs locomotives respectives Dominique de Buman et Jean-François Rime pour sauver un de leurs deux sièges. La menace vient du PLR, qui a le vent en poupe, et surtout des Verts.

Le verdict de la récente élection complémentaire au gouvernement fribourgeois est sans appel, avec la candidate malheureuse Sylvie Bonvin-Sansonnens, les écologistes tiennent leur nouvelle figure de proue.

En fonction de l'entente de droite et du degré de zizanie au sein de la gauche fribourgeoise, la Verte pourrait même piquer un des sièges socialistes au Conseil national.

Fabrice Gaudiano/lgr

Publié Modifié

La députation fribourgeoise aux Chambres fédérales

Les députés au Conseil national:
Jacques Bourgeois, élu depuis 2007
Christine Bulliard-Marbach, élue depuis 2011
Dominique de Buman, élu depuis 2003
Pierre-André Page, élu depuis 2015
Valérie Piller Carrard, élue depuis 2011
Jean-François Rime, élu depuis 2003
Ursula Schneider Schüttel, élue de 2012 à 2015, puis depuis 2017

Les sénateurs au Conseil des Etats:
Christian Levrat, depuis 2012 (élu au Conseil national de 2003 à 2012)
Beat Vonlanthen, élu depuis 2015