Modifié le 07 mai 2018 à 16:19

Un rapport explosif veut faire baisser les salaires à l'Hôpital fribourgeois

Le personnel de l'Hôpital fribourgeois ne doit plus être employé par l’Etat, selon un rapport confidentiel.
Un rapport explosif veut faire baisser les salaires à l'Hôpital fribourgeois Le 12h30 / 2 min. / le 24 avril 2018
Afin de rendre l'Hôpital fribourgeois (HFR) viable financièrement, un groupe de travail propose de modifier le statut du personnel pour qu'il ne soit plus employé par l'Etat, selon un document que s'est procuré la RTS mercredi.

Ce rapport a été réalisé par un groupe de travail en 2015 sur mandat du Conseil d’Etat fribourgeois. Il étudie plusieurs variantes concernant le statut du personnel de l'HFR. Décidée à l'unanimité, sa conclusion est sans appel: seule une sortie de la loi sur le personnel de l’Etat (Lpers) permettrait à l’institution de maîtriser ses coûts salariaux.

L'enquête se base sur les données fournies par 75 hôpitaux et cliniques de l’ensemble de la Suisse et porte sur 91'000 salariés. Résultat: le niveau moyen pondéré des salaires pratiqués au HFR est plus haut de 7,9% que la moyenne du marché suisse. Il est même 9,1% plus élevé en comparaison romande. Ainsi, en 2014, le surcoût salarial s’est élevé à 13 millions de francs bruts.

Délai de deux ans

Pour redresser la barre, le groupe de travail juge toute dérogation ou autre modification de règlements insuffisantes. Il a d'ailleurs opté pour la variante la plus drastique, soit un délai de deux ans pour négocier une nouvelle convention collective de travail pour les employés de l'HFR, avec une possibilité de prolongation d’une année si les parties ne parviennent pas à se mettre d’accord. Et, si besoin, les auteurs de l'enquête proposent de passer en force.

De son côté, le Conseil d'Etat ne souhaite pas s'exprimer pour l'heure alors que, logiquement, le conseil d’administration de l’Hôpital fribourgeois devrait être favorable à ces mesures. Quant aux syndicats, ils ont d’ores et déjà fait du HFR le thème principal du défilé du 1er Mai.

>> Les précisions de Nicolas Beer dans le 12h45:

Rapport sur l’Hôpital fribourgeois: le point avec Nicolas Beer
12h45 - Publié le 24 avril 2018

Fabrice Gaudiano/hend

Publié le 24 avril 2018 à 12:55 - Modifié le 07 mai 2018 à 16:19