Modifié le 26 janvier 2018 à 18:12

Le canton de Fribourg met sur pied un programme pour les jeunes migrants

Un migrant en train d'étudier l'allemand (photo prétexte).
Un migrant en train d'étudier l'allemand (photo prétexte). [Gaetan Bally - Keystone]
Le canton de Fribourg a mis sur pied un programme d'encadrement pour les jeunes migrants. Cet accompagnement est destiné à 125 mineurs non accompagnés et jeunes adultes, a indiqué le Conseil d'Etat vendredi.

Le programme "Envole-moi" ne s'arrête pas à la majorité, mais s'étend jusqu'à l'âge de 25 ans, a souligné vendredi la conseillère d'Etat Anne-Claude Demierre.

La première étape consiste en un encadrement au Foyer de la Rosière à Grolley. Ces professionnels axent leur travail sur l'autonomisation et la prévention des comportements à risque. Pour les jeunes peu ou pas scolarisés, une classe a été ouverte dans leur lieu de vie à Grolley.

Vers une intégration professionnelle

Seconde étape: responsabiliser le jeune et le guider vers l'intégration sociale et professionnelle au moyen de la formation. Ce volet du programme démarrera en juin au Foyer St-Elisabeth à Fribourg.

Enfin, l'encadrement des jeunes réfugiés se fera à la Maison de formation et d'intégration, qui doit ouvrir ses portes en mars. Une quinzaine de jeunes y seront accueillis parmi d'autres personnes réfugiées.

Il y a actuellement 66 migrants mineurs non accompagnés dans le canton de Fribourg, dont quatre ont un statut de réfugié.

ats/hend

Publié le 26 janvier 2018 à 18:07 - Modifié le 26 janvier 2018 à 18:12

Suivi psychologique

"Envole-moi" comporte aussi un projet pilote pour une meilleure prise en charge psychique de ces jeunes qui sont souvent traumatisés par leur vécu. Chaque semaine, le Réseau fribourgeois de santé mentale proposera des consultations directement dans les foyers.

Il offrira également des conseils aux collaborateurs de la société ORS qui est en charge du bon fonctionnement général des foyers.