Modifié le 05 septembre 2017 à 20:42

Un des auteurs présumés de l'assassinat de Frasses s'est évadé

FR: un assassin présumé s'évade de la prison centrale
Un assassin présumé s'évade de la prison centrale de Fribourg 19h30 / 1 min. / le 05 septembre 2017
Un détenu s'est évadé dans la nuit de vendredi à samedi de sa cellule de la prison centrale à Fribourg, annonce mardi la police cantonale. L'homme est un des auteurs présumés de l'assassinat de Frasses (FR) en 2013.

"Le fugitif a trouvé le moyen de s’échapper de la cellule qu'il occupait seul, entre deux et trois heures du matin, à l’insu du personnel de surveillance", écrit la police dans un communiqué.

Malgré les investigations et recherches entreprises, l'individu, âgé de 35 ans, n'a pas encore été retrouvé. Il est considéré comme dangereux et a probablement quitté le territoire helvétique, selon les forces de l'ordre.

Le procureur général a ouvert une instruction afin de déterminer les circonstances exactes de l'évasion du détenu.

Un homme tué en 2013 devant sa famille

Le 11 mai 2013 peu avant minuit, un Italien d'origine kosovare avait été tué par balles par deux individus à Frasses, sous les yeux de sa famille. Deux hommes avaient été interpellés, dont l'individu qui s'est évadé, et condamnés à la prison à vie en première instance. Les deux prévenus ont fait appel de la décision.

Le crime commis consistait en une vengeance dans le cadre d’un long conflit sanglant entre des familles suspectées de trafic de stupéfiants, qui a fait de nombreuses victimes.

>> Sujet traité dans les flashs horaires et le 12h45 de la RTS

tmun

Publié le 05 septembre 2017 à 11:45 - Modifié le 05 septembre 2017 à 20:42

Un homme de corpulence moyenne, cheveux et barbe noirs

La photo du détenu qui s'est évadé à Fribourg a été diffusée au niveau national et international: taille de 1,77 mètre, corpulence moyenne, yeux bruns et cheveux noirs courts, ainsi qu'une longue barbe noire. Lors de son évasion, l'individu portait un pantalon de training noir, un pull noir et des baskets. Il parle en allemand, en albanais et en français avec un fort accent.

L'homme a probablement bénéficié d’une aide extérieure, indique la police cantonale fribourgeoise dans son communiqué. Les forces de l'ordre prient toute personne susceptible de fournir des renseignements d'appeler le 117 ou de se présenter au poste de police le plus proche.