Modifié le 06 décembre 2016 à 17:44

La Poste mandatée par le canton de Fribourg pour organiser son e-voting

FR: le canton veut faire confiance à la Poste pour son vote électronique
Le canton veut faire confiance à la Poste pour son vote électronique 19h30 / 2 min. / le 27 janvier 2016
Le canton de Fribourg a confié la mission d'organiser son vote électronique à La Poste, a appris la RTS mercredi. Un choix contesté par certains, car le partenaire du géant jaune est une entreprise espagnole.

La Poste organisera à l’avenir le vote électronique dans le canton de Fribourg. L’ex-régie fédérale a remporté la mise face à son concurrent genevois CH Vote. Fribourg est ainsi le deuxième canton après Neuchâtel à faire confiance à La Poste, contrairement à Berne ou Lucerne (lire encadré).

Mais La Poste collabore sur ce projet avec un partenaire espagnol: l’entreprise Scytl, un des leaders mondiaux du e-voting. Problématique pour ceux qui comme le président du PDC Christophe Darbellay pensent que le processus démocratique doit rester en mains helvétiques de bout en bout.

Le Conseiller national Jean-Christophe Schwaab (PS/VD) a immédiatement réagi sur Twitter à cette annonce:

Dès cet automne

Fribourg espère mettre son système de vote en service pour les élections cantonales de cet automne déjà. Un objectif ambitieux pour La Poste, car il faut 9 mois environ pour que le système soit opérationnel.

>> L'enquête complète est à voir ce soir au 19h30 sur RTS Un

Nicolas Beer/sbad

Publié le 27 janvier 2016 à 10:25 - Modifié le 06 décembre 2016 à 17:44

Système de vote d'un consortium de cantons recalé

Depuis l’été passé, Fribourg était dans une impasse. Il faisait partie avec 9 autres cantons d’un consortium qui avait son propre système de vote électronique.

Un système recalé l’été dernier par la chancellerie fédérale après la découverte d’une faille informatique.

Le choix de Fribourg tranche néanmoins avec ceux de Berne, Lucerne et Bâle-Ville. Ces trois cantons ont, eux, adopté CH Vote, le système genevois de vote électronique. Un système qui pour garantir la sécurité mise sur la publication et l’accès du public au code source.