Publié

La Banque cantonale de Fribourg affiche un 21e exercice record

La Banque cantonale de Fribourg (BCF) a inscrit en 2014 un exercice record pour la 21ème année consécutive.  [Keystone]
La Banque cantonale de Fribourg (BCF) a inscrit en 2014 un exercice record pour la 21ème année consécutive. [Keystone]
La banque a annoncé jeudi un bénéfice en hausse à 120,2 millions de francs, ce qui lui permet de viser le top 10 des établissements cantonaux.

La Banque cantonale de Fribourg (BCF) a inscrit en 2014 un exercice record pour la 21ème année consécutive. Son bénéfice net a progressé de 1,1% à 120,2 millions de francs. Les résultats ont doublé en une décennie, a souligné la direction jeudi.

C'est le cas aussi du bilan, qui se monte à 18,9 milliards (+7,2%). "Nous devrions entrer dans le top 10 des banques cantonales" à cet égard, en concurrence avec celle de Thurgovie, a indiqué Albert Michel, président du conseil d'administration. La BCF se place au deuxième rang romand derrière la Banque cantonale vaudoise.

61 millions reversés

Crédits et dépôts de la clientèle ont également doublé en dix ans. Les avances à la clientèle ont progressé de 0,8 à 16,1 milliards, avec un total de créances hypothécaires de 12,9 milliards (+5,8%). Les dépôts ont progressé de 1,7% à 11,8 milliards.

L'établissement versera aux collectivités publiques 61,8 millions de francs (+4,3 millions). Le canton recevra 53 millions, et 8,8 millions iront aux communes et paroisses.

ats/cab

Publié

Les effets de la fin du taux plancher

"Pour l'instant, nous n'avons pas besoin d'instaurer de taux négatifs" pour la clientèle, a précisé le président du conseil d'administration Albert Michel en référence au taux négatif appliqué par la Banque nationale suisse aux avoirs en comptes de virement des établissements commerciaux.

Mais la BCF examinera avec attention la décision de la Banque centrale européenne, qui devait annoncer dans l'après-midi de massifs rachats d'actifs.

Comme les autres établissements bancaires, après l'abandon du taux plancher euro/franc, la BCF a fait face à des pics de la demande d'euros jeudi et vendredi derniers, avant un retour à la normale au début de cette semaine. Elle estime avoir pu répondre à 95% des demandes de la clientèle.