Modifié

Près de 300 manifestants à Fribourg pour dénoncer l'islamophobie

La manifestation s'est déroulée sans heurts. [Peter Schneider - Keystone]
La manifestation du Conseil central islamique suisse se déroule sans heurts à Fribourg / Forum / 1 min. / le 29 novembre 2014
Entre 250 et 300 personnes sont rassemblées samedi après-midi à Fribourg pour dénoncer l'interdiction faite au Conseil central islamique suisse de tenir son congrès.

La manifestation du Conseil central islamique suisse (CCIS) s’est déroulée samedi sans incident majeur, mais avec quelque tension à Fribourg, due à la présence de contre-manifestants pro-kurdes.

Un peu moins de 300 personnes, selon la police, se sont rassemblées sur la Place Python dès 13 heures. Face à un public plutôt jeune, où les femmes étaient très représentées, les orateurs ont thématisé l’islamophobie et l’égalité face aux droits fondamentaux. Le préfet Carl-Alex Ridoré, qui avait interdit la rencontre prévue à Forum Fribourg, a été pris à partie. Le rassemblement s’est terminé vers 16 heures, sans que le défilé prévu ait lieu.

Tension

Peu avant 15 heures, une contre-manifestation a nécessité le déploiement d’un cordon policier. Une vingtaine de pro-kurdes se sont rassemblés à proximité des autres manifestants, criant des slogans tels que: "Kurdistan libre" et "Etat islamique terroriste", faisant naître une certaine tension.

Vers 16h30, tous les protagonistes avaient quitté les lieux.

ats/gax

Publié Modifié

Cinq ans après le vote anti-minaret

La manifestation de samedi à Fribourg coïncidait avec la date du vote contre les minarets, il y a cinq ans exactement. Le Conseil central islamique suisse (CCIS) a organisé cette manifestation principalement dans le but de dénoncer la discrimination et l'arbitraire dont il s’estime victime.