Publié

L'aire d'accueil des gens du voyage à Sâles ne sera pas réalisée avant 2016

L'aire des gens du voyage de la Joux-des-Ponts à Sâles (FR) sera adjacente à une aire de repos autoroutière. [Google]
L'aire des gens du voyage de la Joux-des-Ponts à Sâles (FR) sera adjacente à une aire de repos autoroutière. [Google]
Le Grand Conseil fribourgeois voulait accélérer le processus de réalisation de l'aire d'accueil des gens du voyage à Sâles (FR) en votant un mandat vendredi, mais la majorité requise n'a pas été atteinte.

L'aire d'accueil pour les gens du voyage à la Joux-des-Ponts, à Sâles (FR), ne sera pas réalisée avant 2016. Le Grand Conseil fribourgeois aurait voulu accélérer le processus, mais l'agenda est dans les mains de la Confédération et non du canton.

Un mandat priant le Conseil d'Etat d'intervenir auprès des autorités fédérales pour viser une mise en service en mars 2015 a récolté vendredi 48 voix contre 12 oppositions et 7 abstentions. Mais il n'a pas atteint la majorité qualifiée requise (56 voix).

Le projet est de toute façon soumis aux procédures habituelles, a rappelé Maurice Ropraz, conseiller d'Etat en charge de l'environnement, de l'aménagement et des construction.

Mise à l'enquête jusqu'au 13 octobre

Le calendrier se déroule comme prévu, avec la mise à l'enquête publique qui a été lancée vendredi pour une échéance au 13 octobre. Les travaux se dérouleront en 2016, pour autant que d’éventuelles oppositions ne freinent pas le projet.

ats/sbad

Publié

Un million pour les travaux

Pour rappel, la place fribourgeoise sera située en bordure de l'A12 entre Bulle (FR) et Vevey (VD). D'un côté de l'autoroute, l’actuelle aire de repos sera adaptée et agrandie pour l’accueil de 46 poids lourds.

De l'autre côté, l'aire sera séparée en deux zones, dont l'une dédiée aux poids lourds toute l’année (12 places). La seconde - une aire "multifonctionnelle" - pourra accueillir six poids lourds de novembre à février et 40 caravanes de gens du voyage de mars à octobre.

Les coûts pour cette dernière sont estimés à un million de francs. Fribourg versera à la Confédération une indemnité forfaitaire de 700'000 francs, qui correspond aux coûts d’aménagement et aux frais d'occupation par les gens du voyage.