Modifié le 21 mai 2014

Elèves fribourgeois auditionnés pour avoir échangé des images porno

Les adolescents ont échangé notamment des vidéos hard et des images de zoophilie.
Les adolescents ont échangé notamment des vidéos hard et des images de zoophilie. [Martial Trezzini - ]
Une dizaine d'adolescents fribourgeois ont été auditionnés la semaine dernière par la police cantonale pour avoir échangé des images pornographiques via les réseaux sociaux.

La brigade des mineurs fribourgeoise a auditionné la semaine passée une dizaine d'adolescents qui ont fait circuler des documents pornographiques sur les réseaux sociaux. Ces garçons et filles de 13 à 15 ans sont des élèves du cycle d'orientation de la Tour-de-Trême.

Ils ont échangé des vidéos hard, des images de zoophilie, ainsi que des images d'actes sexuels commis par des élèves consentants. A priori, aucun adolescent n'a agi sous la contrainte, a indiqué Michel Lachat, président du Tribunal des mineurs, confirmant une information de La Gruyère.

Pas un cas isolé

Ce dernier estime qu'il ne faut pas montrer du doigt l'école concernée par ce cas. Ce genre de choses se produit régulièrement partout ailleurs, explique-t-il.

Aucune plainte pénale n'a été déposée pour l'instant. Mais il y aura une suite judiciaire: soit une procédure de médiation visant à les confronter à leurs actes, soit - en cas d'impossibilité ou d'échec - une condamnation à des prestations personnelles à caractère éducatif.

ats/gchi

Publié le 20 mai 2014 - Modifié le 21 mai 2014

Faire réfléchir les adolescents

La suite judiciaire aura pour but de faire réfléchir les adolescentes et qu'ils prennent conscience de la gravité de leurs actes.

"Ils sont auteurs et victimes à la fois", commente Michel Lachat, ajoutant que certains d'entre eux ont été choqués.

Les parents seront aussi convoqués et invités à prendre des mesures.