Modifié

Le RER Fribourg à la hauteur des espérances

Le bilan six mois après le lancement du RER fribourgeois est très positif
Le bilan six mois après le lancement du RER fribourgeois est très positif / Couleurs locales / 1 min. / le 21 mai 2012
Six mois après son entrée en service, le RER Fribourg est un succès et possède encore un potentiel de développement important.

Le RER Fribourg est un succès, six mois après son entrée en service. Sa fréquentation a dépassé les projections les plus optimistes et, selon la cheffe du trafic régional des CFF Anna Barbara Remund, cette liaison Bulle/Romont/Fribourg/Berne possède encore un potentiel de développement important.


Le RER Fribourg est exploité en partenariat par les Transports publics fribourgeois (TPF) et les CFF depuis décembre dernier. L'objectif 2012 d'un trafic journalier de 1800 personnes pour les jours ouvrables a été atteint au bout de trois mois, et la moyenne quotidienne est désormais de 3500 personnes. La hausse de fréquentation entre Romont et Bulle a atteint 28%, alors que les prévisions tablaient sur une hausse de 15%.


"Une meilleure offre dynamise la demande"

Par ailleurs, le potentiel de développement est très important, a assuré Anna Barbara Remund. Le RER devrait, à terme, encourager les Fribourgeois à utiliser les transports publics. Ils sont actuellement 18% à le faire, mais "une meilleure offre dynamise la demande", a insisté Anna Barbara Remund.


"Si on parvenait à augmenter ce taux de 2 à 3 points par an, ce serait très bien", estime le président du conseil d'administration des TPF, Christian Castella. Le développement de l'offre pour 2013 devrait y contribuer: la cadence horaire sera introduite entre Bulle (FR) et Berne, alors que ce n'est actuellement le cas que les jours ouvrables; entre Bulle et Fribourg, la cadence aux 30 minutes aura cours également le week-end.


ats/ptur


Publié Modifié