Modifié

Le manque d'hôtels à Fribourg fait grincer des dents avant les Mondiaux de hockey

La vétusté de l'infrastructure hôtelière à Fribourg pose question avant les Mondiaux de hockey en 2026. [Laurent Gillieron - KEYSTONE]
Le manque d'hôtels à Fribourg fait grincer des dents avant les Mondiaux de hockey en 2026 / La Matinale / 1 min. / le 14 juillet 2022
L'attribution des Mondiaux de hockey à Fribourg en 2026 pose un problème d'hébergement. L'infrastructure hôtelière du canton est vétuste et aucune équipe ne pourra dormir sur territoire fribourgeois. La passivité des autorités face à cette situation agace.

La ville de Fribourg et son agglomération sont devenues un quasi-désert hôtelier. Les établissements disparaissent les uns après les autres et l’infrastructure qui a survécu n’a pas les capacités pour accueillir l'élite mondiale du hockey sur glace dans quatre ans.

Les autorités du canton jugent toutefois que la situation n'est pas dramatique. "Effectivement, on peut nous reprocher le manque d'hôtellerie. Mais mis à part ça, la gare de la patinoire se situe à 20 minutes de Berne. Si vous allez du centre de Lausanne jusqu'à la patinoire de Malley, c'est le même laps de temps", compare jeudi dans La Matinale Romain Collaud, conseiller d’Etat en charge des sports.

"Un gâchis pour Fribourg"

L'attitude du gouvernement passe toutefois mal auprès de certains élus. Présidente du Parti socialiste, Alizée Rey fait part de son incompréhension.

"C'est une preuve de faiblesse du Conseil d'Etat. Il faut absolument maintenir une infrastructure. C'est l'image du canton qui est en jeu. Ce n'est pas normal de dire que, finalement, on démissionne et on laisse aux autres cantons le soin de s'occuper de l'accueil des personnes qui vont venir à cette manifestation. C'est un gâchis pour le canton de Fribourg et son tourisme", déplore-t-elle.

Régions périphériques

Nicolas Kolly, chef du groupe UDC au Parlement, se dit lui aussi perplexe fasse à la passivité du Conseil d'Etat. "C'est une prise de position assez surprenante. On a obtenu ces championnats du monde grâce aux infrastructures sportives. Maintenant, il faut pallier cette déficience au niveau de l'offre hôtelière, nous avons quatre ans. Le Conseil d'Etat serait bien inspiré de tout mettre en oeuvre pour y arriver, en faisant aussi des propositions avec les hôtels qui existent dans les régions périphériques du canton, en Gruyère ou dans la région de Morat par exemple", estime l'élu de droite.

A relever que cette passivité et ce fatalisme des autorités fribourgeoises alarment les milieux touristiques: ils craignent de voir une part substantielle des retombées économiques de l'événement leur échapper.

>> L'interview de Nicolas Kolly dans La Matinale:

Nicolas Kolly. [UDC-FR]UDC-FR
L'infrastructure hôtelière à Fribourg insuffisante pour les championnats de hockey sur glace: interview de Nicolas Kolly / La Matinale / 1 min. / le 14 juillet 2022

Fabrice Gaudiano/gma

Publié Modifié