Modifié

Fribourg devra mettre 21 millions supplémentaires pour la rénovation de sa bibliothèque

Fribourg devra mettre 21 millions supplémentaires pour la rénovation de sa bibliothèque [RTS]
Fribourg devra mettre 21 millions supplémentaires pour la rénovation de sa bibliothèque / Forum / 2 min. / le 17 juin 2022
En proie à des complications et sous-évaluée dès le départ, la rénovation du bâtiment de la Bibliothèque cantonale et universitaire fribourgeoise coûtera finalement un quart de plus que le budget initial. La rallonge devrait s'élever à 21 millions de francs, a appris la RTS.

Au total, le coût de l'assainissement et de la restructuration de la BCU devrait s'élever à 100 millions de francs, contre 79 millions initialement indiqués dans le budget.

Ce printemps, le Conseil d'Etat fribourgeois avait averti qu'il faudrait un crédit supplémentaire pour terminer le chantier.

Bâtiment en mauvais état

Si cette demande de rallonge n'est pas une surprise, c'est le montant de 21 millions de francs qui étonne. Un audit en cours doit valider cette somme.

Selon les documents consultés par la RTS, ce dépassement est lié pour moitié au bâtiment historique, qui est en moins bon état que prévu.

Autres surcoûts conséquents: 6,5 millions de francs concernent les exigences complémentaires, en partie sécuritaires, liées aux demandes de la ville de Fribourg et à celles du voisinage. Une hausse du prix des matériaux et des fournitures a aussi été ajoutée.

La direction en charge des constructions, dirigée par le conseiller d'Etat Jean-François Steiert, a également prévu de constituer une nouvelle provision pour les imprévus à hauteur de 4 millions de francs. Cette augmentation double le montant des réserves déjà prévues.

Chiffrés à 6,5 millions de francs, les coûts du déménagement provisoire des livres de la bibliothèque ont été décomptés à part.

Pas un coup d'essai

Les autorités fribourgeoises n'en sont pas à leur coup d'essai en matière de dépassements de budgets. Sur ces quinze dernières années, la route de contournement de Bulle a coûté 70 millions de francs supplémentaires. Le pont de la Poya a vu sa facture initiale être dépassée de 35 millions de francs. Plus récemment, la rénovation de l'Hôtel cantonal a nécessité un supplément de 3,5 millions.

Comme le pont de la Poya, le fiasco de la pisciculture d'Estavayer avait provoqué la constitution d'une commission d'enquête parlementaire.

>> Relire aussi: La pisciculture d'Estavayer-le-Lac, une "faillite collective" selon la Commission d'enquête

Les raisons de ces dépassements à répétition sur les chantiers de l'Etat de Fribourg sont multiples, mais ont toutes deux dénominateurs communs: une sous-estimation chronique des coûts et un service des constructions qui n'arrive pas à suivre.

Le gouvernement fribourgeois a d'ores et déjà promis de corriger ces mauvais plis pour les futures constructions.

>> Sujet développé dans Forum dès 18h

Fabrice Gaudiano/jfe

Publié Modifié