Modifié

Un parc du chocolat à 80 millions de francs prévu fin 2025 à Broc (FR)

Le futur parc du chocolat Cailler à Broc (FR).  [NESTLÉ  - IMAGE DE SYNTHÈSE ]
Un parc consacré au chocolat est projeté autour du site de l'usine Cailler à Broc (FR) / La Matinale / 1 min. / le 27 janvier 2022
Un parc du chocolat Cailler devrait voir le jour d'ici à fin 2025 autour de l'usine éponyme de Broc (FR). Fruit d'une collaboration entre Jogne Invest et Nestlé Suisse, l'investissement porte sur plus de 80 millions de francs dans un premier temps.

Le projet a été présenté mercredi lors d'une visioconférence par le groupe d'investisseurs fribourgeois Jogne Invest et Nestlé Suisse. Jogne Invest se chargera du financement, de la construction et de la gestion du parc du chocolat, alors que le géant de l'alimentation apportera la notoriété de sa marque Cailler.

La multinationale de Vevey (VD) mettra à disposition les surfaces et terrains nécessaires à la construction du parc, a dit Eugenio Simioni, directeur général de Nestlé Suisse.

Héritage à promouvoir

Jogne Invest investira de son côté les plus de 80 millions de francs initiaux dans la construction d'un parc "qui fera rayonner l'héritage du chocolat suisse, la marque Cailler, le lait et le patrimoine de la Gruyère", a relevé en substance Daniel Bulliard, co-fondateur et président de Jogne Invest.

Le respect de l'environnement et une accessibilité en train, via la gare de Broc-Fabrique, avec une voie mise à l'écartement normal depuis Bulle, figurent au coeur du projet. L'ouverture du site est planifiée pour la fin de l'année 2025. De nouvelles phases de développement pourraient commencer à voir le jour à l'horizon 2030.

>> Relire: La ligne de train Bulle-Broc transformée pour renforcer mobilité et tourisme

Le futur parc du chocolat Cailler à Broc (FR). [NESTLÉ  - IMAGE DE SYNTHÈSE ]Le futur parc du chocolat Cailler à Broc (FR). [NESTLÉ - IMAGE DE SYNTHÈSE ]

Le projet se fonde aussi sur une "magie du chocolat qui opère depuis bien longtemps en Suisse". Le succès de la Maison Cailler en témoigne, selon ses promoteurs, un succès qui s'est construit autour de la marque "iconique" Cailler, qui a écrit "certaines des plus belles pages de l'histoire du chocolat suisse".

Ancrage en Gruyère

Forte de 200 ans d'existence depuis le début de la production de chocolat par François-Louis Cailler en 1819, la société a pris ses quartiers à Broc en 1898. Depuis, la marque a conservé son ancrage en Gruyère. "L'annonce du parc par des investisseurs locaux donne le ton pour les 200 prochaines années", ont précisé des intervenants.

Outre la création de 200 emplois à terme, le parc proposera des ateliers et des dégustations, un restaurant public et une boutique accueilleront aussi les visiteurs, au nombre de 400'000 en moyenne par an actuellement.

Les thématiques du cacao, de son histoire, du chocolat en Suisse, du lait de la Gruyère, de la tradition locale et nationale rythmeront les visites.

Le futur parc du chocolat Cailler à Broc (FR). [NESTLÉ  - IMAGE DE SYNTHÈSE ]Le futur parc du chocolat Cailler à Broc (FR). [NESTLÉ - IMAGE DE SYNTHÈSE ]

Opportunité "exceptionnelle"

Dans l'immédiat, le projet doit passer par les procédures usuelles d'approbation du Plan d'aménagement de détail, qui règle les questions d'aménagement, de protection de l'environnement et de mobilité.

Le nouveau parc à thème constitue "une opportunité économique exceptionnelle pour la Gruyère", s'est réjoui le président du Conseil d'Etat fribourgeois Olivier Curty. A ses yeux, "il propulsera la région au rang de capitale des délices, qu'ils soient salés, avec les fromages, ou sucrés, avec le chocolat".

ats/vajo

Publié Modifié