Publié Modifié

Sur les pas d'Isabelle Chassot

Sur les pas d’Isabelle Chassot. La centriste fribourgeoise va effectuer ses premiers pas au Conseil des États lors de la session d’hiver du 29 novembre au 17 décembre à Berne. Elle avait largement remporté l’élection complémentaire en septembre dernier pour succéder au socialiste Christian Levrat.

Isabelle Chassot est depuis longtemps déjà une figure emblématique de la politique fribourgeoise. En 1991, une année avant de passer son brevet d'avocate, elle est élue à l’âge de 26 ans au Grand Conseil dans les rangs du PDC. Elle est aussi collaboratrice personnelle du conseiller fédéral Arnold Koller, puis de la conseillère fédérale Ruth Metzler, jusqu’à son élection au Conseil d’État fribourgeois en 2001. Elle y dirige l’instruction publique, la culture et les sports. Elle est brillamment réélue en 2006 pour un second mandat. Puis en octobre 2013, elle crée la surprise en annonçant son retrait de la politique active: elle part à Berne pour prendre la direction de l’Office fédéral de la culture. Une fonction qu’elle a occupée avec plaisir jusqu'au 15 novembre dernier.

Parfaitement bilingue, l'allemand lui venant de sa mère autrichienne, Isabelle Chassot a grandi à Granges-Paccot (FR). Elève studieuse, elle a effectué toute sa scolarité à Fribourg. Entre ses deux mandats, alors qu’elle bénéficie pour la première fois de sa carrière d’une pause de dix jours entre deux fonctions, Isabelle Chassot donne rendez-vous devant le Collège Sainte-Croix à Pérolles. La nouvelle conseillère aux États part en balade avec Karine Vasarino en direction d’un lieu sacré, en passant par le chemin Ritter et le barrage de la Maigrauge.

Le podcast

Isabelle Chassot: "libre et engagée"

Logo podcast Sur les pas. [RTS]RTS
Isabelle Chassot :"libre et engagée" / Sur les pas / 33 min. / le 29 novembre 2021

Lien vers la page du podcast de Sur les pas, pour s'abonner

Lundi 29 novembre

"La politique est devenue plus dure"

Isabelle Chassot retrouve Karine Vasarino devant son ancienne école, le Collège de Sainte-Croix à Fribourg, pour une balade en direction de la Maigrauge.

Le jour de la promenade, la nouvelle conseillère aux États venait de quitter la direction de l’Office fédéral de la culture et bénéficiait de quelques jours de pause avant son entrée en fonction au Parlement fédéral. De retour dans la vie politique active, huit années après l’avoir quittée, la centriste constate beaucoup de changements. Elle s’est d'ailleurs récemment mise aux réseaux sociaux.

Sur les pas d'Isabelle Chassot: "La politique est devenue plus dure." [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas de d'Isabelle Chassot - "La politique est devenue plus dure" / La Matinale / 5 min. / le 29 novembre 2021

Sa chanson du jour: Bach - "Suite pour violoncelle n°1 en sol majeur" (interprété par YoYo Ma)

Mardi 30 novembre

"Une double identité"

Isabelle Chassot en balade sur le chemin Ritter, en direction du barrage de la Maigrauge, se souvient d’une enfance heureuse au sein d’une famille de quatre enfants dont elle est la benjamine. Elle passait toutes ses vacances dans la famille autrichienne de sa mère. Toute petite déjà, elle était consciente de cette double identité.

Sur le pas d'Isabelle Chassot: "Une double identité". [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas d'Isabelle Chassot - "Une double identité" / La Matinale / 6 min. / le 30 novembre 2021

Sa chanson du jour: Stephan Eicher - "Hemmige"

Mercredi 1er décembre

"Un parcours politique non linéaire"

Isabelle Chassot revient sur sa décision de revenir à la vie politique active à laquelle elle avait pourtant fait ses adieux en 2013. Elle n’a pas cherché de porte de sortie. Elle raconte comment est venue sa décision de s'engager pour le Conseil des États. La pandémie fut un premier élément déclencheur.

Sur le pas d'Isabelle Chassot: "Un parcours politique non-linéaire". [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas d’Isabelle Chassot - "Un parcours politique non linéaire" / La Matinale / 5 min. / le 1 décembre 2021

Sa chanson du jour: Aretha Franklin - "Think"

Jeudi 2 décembre

"Se construire une carapace"

Isabelle Chassot est une figure de la politique fribourgeoise depuis 30 ans. Élue au Grand Conseil à 26 ans, elle est ensuite entrée à 36 ans au Conseil d’État. Durant sa carrière, elle a dû apprendre à se défendre. Elle donne des conseils aux femmes qui veulent s’engager.

Sur les pas d'Isabelle Chassot: "Se construire une carapace". [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas d'Isabelle Chassot - "Se construire une carapace" / La Matinale / 4 min. / le 2 décembre 2021

Sa chanson du jour: Serge Reggiani - "Ma liberté"

Vendredi 3 décembre

"Un moment de recueillement"

Isabelle Chassot s’arrête un moment dans l’Abbaye de la Maigrauge, un lieu de vie et de prière auprès des moniales. Un moment de silence de recueillement. Elle aime s’y ressourcer. La nouvelle conseillère aux États entame son premier mandat au Parlement fédéral avec l’envie de rester disponible et ouverte au dialogue.

Sur le pas d'Isabelle Chassot: "Un moment de recueillement". [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas d'Isabelle Chassot - "Un moment de recueillement" / La Matinale / 3 min. / le 3 décembre 2021

Sa chanson du jour: André Ducret et Emile Gardaz - "Soir d’Octobre"

 

La playlist

Bach - "Suite pour violoncelle n°1 en sol majeur" (interprété par YoYo Ma)Stephan Eicher - "Hemmige"Serge Reggiani - "Ma liberté"Aretha Franklin - "Think"André Ducret et Emile Gardaz - "Soir d’Octobre"

La page de l'émission

Retrouvez les autres invités

>> Retrouvez la page de l'émission Sur les pas et tous les autres invités.