Publié

Début du procès du meurtrier présumé de Samantha en novembre 2017

Ouverture du procès du meurtrier présumé de Samantha: l'éclairage de Clémence Vonlanthen [RTS]
Ouverture du procès du meurtrier présumé de Samantha: l'éclairage de Clémence Vonlanthen / 12h45 / 1 min. / le 13 septembre 2021
Le procès de l'auteur présumé de l'homicide de Samantha, 19 ans, en novembre 2017 à Cheyres (FR), a débuté lundi devant le Tribunal pénal de l'arrondissement de la Broye. L'accusé, un Genevois âgé de 24 ans aujourd'hui, est prévenu notamment d'assassinat, subsidiairement de meurtre.

Le 17 janvier 2018, le corps à moitié nu et ligoté de Samantha, une Genevoise âgée de 19 ans, est retrouvé par des promeneurs au bord du lac de Neuchâtel, dans la commune fribourgeoise de Cheyres. La jeune femme avait disparu depuis deux mois, la police croyait jusque-là à une simple fugue. Ce drame avait secoué toute la Suisse romande.

Un suspect est arrêté le surlendemain, et passe rapidement aux aveux. Ami d'enfance de Samantha, ce Genevois, aujourd'hui âgé de 24 ans, lui avait donné rendez-vous au bord du lac. Les deux jeunes semblent avoir un différend pécunier ou sentimental.

Une discussion qui s'envenime

Face à la discussion qui s'envenime, Samantha tente de quitter les lieux. Le suspect lui aurait couru après, et assené un coup de maillet en plastique qu'il avait amené avec lui. La jeune femme décède peu après, dans des circonstances qui restent encore à établir. La police soupçonne le suspect de s'être livré à des actes de nature sexuel alors que Samantha était inconsciente ou avait déjà perdu la vie. Lors de l'audience, le prévenu a nié ces accusations et le fait d'avoir prémédité son acte.

Il risque 10 ans de prisons minimum pour assassinat ou 5 ans de réclusion pour homicide.

Clémence Vonlanthen/lan

Publié