Modifié

Fribourg veut mieux protéger sa population contre le bruit routier

Le Service des ponts et chaussées du canton de Fribourg, évalue le comportement du revêtement phonoabsorbant face à différentes vitesses, afin de réduire le bruit. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Fribourg veut mieux protéger sa population contre le bruit routier / Le Journal horaire / 23 sec. / le 30 août 2021
Le canton de Fribourg veut améliorer la protection de sa population contre le bruit routier en utilisant du revêtement phonoabsorbant. Des tests sont actuellement effectués avec ce type de revêtement dans la localité de Frasses, sur la commune des Montets.

"Les revêtements silencieux amènent une contribution importante à la qualité de vie", a relevé ce lundi Jean-François Steiert, président du Conseil d'Etat, lors d'une présentation à Frasses. Ils réduisent "considérablement" les nuisances sonores. Environ 25'000 personnes sur 151 kilomètres de route cantonale en bénéficient désormais.

Selon une récente enquête, ces chiffres placent Fribourg parmi les cantons les plus avancés sur le plan des revêtements silencieux en Suisse, s'est réjoui le directeur des constructions. A Frasses, le revêtement est combiné avec différentes vitesses, afin d'évaluer la pertinence de combiner les deux mesures les plus efficaces.

Des maladies causées par le bruit

Les mesurages effectués sur le terrain seront menés jusqu'à l'automne et analysés ensuite. Le rapport final devrait donner des conclusions qui permettront de mieux protéger la population contre le bruit routier.

Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), une personne sur sept en Suisse est exposée à un bruit nuisible ou incommodant issu du trafic à son domicile en journée, et une sur huit la nuit. Le bruit dégrade la qualité de la vie et peut rendre malade. Au stress, à la fatigue et à la nervosité peuvent s'ajouter l'hypertension et des maladies cardio-vasculaires.

Le bruit agit également sur "le psychisme des individus et porte préjudice à l'attrait de régions entières", a rappelé Jean-François Steiert. Les tests à Frasses, dans le district de la Broye, sont placés sous la responsabilité du Service des ponts et chaussées, en collaboration avec l'OFEV.

ats/aps

Publié Modifié