Publié

La Ville de Fribourg veut mieux tenir compte des îlots de chaleur

Une vue sur la ville de Fribourg. [Martin Ruetschi - Keystone]
La Ville de Fribourg veut mieux tenir compte des îlots de chaleur / Le 12h30 / 1 min. / le 10 juin 2021
Conjointement avec la Haute école d'ingénierie et d'architecture (HEIA), la Ville de Fribourg étudie les îlots de chaleur urbains. Elle prévoit de tenir compte de ce phénomène climatique lors de ses prochaines planifications. Un pavillon mobile interactif sera accessible au public à des fins de sensibilisation.

Les îlots de chaleur urbains sont des paramètres fondamentaux pour la Ville de Fribourg, qui cherche à les identifier et à les analyser afin d'en limiter l'ampleur, indique-t-elle jeudi dans un communiqué.

Ces zones bâties où la température est particulièrement élevée se sont multipliées avec le dérèglement climatique, lançant ainsi un signal d'alarme aux autorités. Dans la cité fribourgeoise, le quartier de la gare est particulièrement touché par ce phénomène.

Un pavillon de sensibilisation

Pour y remédier, la Ville de Fribourg table sur des mesures naturelles comme davantage de points d'eau, de végétalisation ou de zones d'ombre.

Parallèlement, la HEIA a fabriqué un pavillon où les visiteurs peuvent effectuer des mesures et expérimenter certains aménagements pour réduire ce phénomène. Une manière de "sensibiliser les utilisateurs à l’importance de la nature en ville", indique Marc Vonlanthen, chef de projet à la HEIA.

ats/ebz

Publié