Modifié

L'abbé Philippe Blanc veut rétablir une "certaine communion" à Fribourg

L'invité de La Matinale (vidéo) - Philippe Blanc, le nouvel abbé de la cathédrale de Fribourg [RTS]
L'invité de La Matinale (vidéo) - Philippe Blanc, le nouvel abbé de la cathédrale de Fribourg / La Matinale / 9 min. / le 14 octobre 2020
L'abbé Philippe Blanc est le nouveau curé de la cathédrale St-Nicolas de Fribourg. Il prend son poste après plusieurs scandales. Il était l'invité mercredi de La Matinale de la RTS pour évoquer ce nouveau défi.

"J’ai simplement vocation à essayer de répondre à un appel du seigneur qui m’a laissé entendre que je pouvais peut-être être utile dans cette belle ville de Fribourg. Il y a une situation certes un peu compliquée, mais c’est toujours comme ça dans l’Eglise", concède-t-il, précisant par ailleurs qu'il a dû fournir les documents nécessaires pour pouvoir accueillir ce nouveau rôle.

Quelle sera alors sa première mission? "Ma première tâche sera d'être au service de la communauté paroissiale, de relever le défi de l'évangélisation, de la confiance, de l'espérance. Mais certainement aussi de travailler au rétablissement paisible d'une certaine communion", explique Philippe Blanc.

"Il y a des blessures qui s'expriment"

La titularisation de ce prêtre du diocèse de Monaco intervient dans un contexte compliqué après des révélations sur des affaires d'ordre sexuel. "Quand on écoute les personnes, il y a des blessures qui s'expriment. Il est bon qu'elles le soient pour ensuite pouvoir aller de l'avant. La situation aujourd'hui dans l'Eglise nous invite à faire oeuvre de vérité. Affronter les problèmes tels qu'ils sont, c'est déjà trouver une solution. Tant qu'on veut les minimiser, les cacher ou les occulter, on n'est certainement pas sur la bonne piste", admet-il dans La Matinale.

En tant qu'homme d'Eglise, Philippe Blanc prétend être à la fois progressiste et conservateur, "je n'aime pas qu'on mette des gens dans des cases. Mais progressiste, ça veut dire être accueillant à la réalité d'aujourd'hui dans notre tradition, ne pas être fermé sur des choses dépassées", précise-t-il. 

>> Lire aussi: La cathédrale de Fribourg a un nouveau curé après des affaires d'abus sexuels

Propos recueillis par David Berger/jfe

Publié Modifié