Modifié

Pétition pour enlever les masques dans les crèches fribourgeoises

Une pétition fribourgeoise demande aux autorités d'abandonner l'obligation de porter le masque pour le personnel des crèches (image d'illustration). [Estela Silva - Keystone/EPA]
Pétition contre le port du masque dans les crèches fribourgeoises: interview de Maya Dougoud / Le 12h30 / 1 min. / le 18 septembre 2020
Une pétition fribourgeoise demande aux autorités d'abandonner l'obligation de porter le masque pour le personnel des crèches. L'association à l'origine de la récolte de signatures estime qu'il est important pour le développement d'un enfant de voir les expressions du visage.

L'information a été révélée vendredi dans le journal La Liberté. L'association 38.5, qui accompagne les petits patients en vue d'une hospitalisation, propose par exemple le port d'un masque transparent.

"Les enfants en bas âge communiquent par mimétisme. C'est ainsi qu'ils voient ce qu'ils se passe, devinent les émotions, développent leur langage, leur sécurité personnelle, leur confort. Si on coupe le visage, qu'on le couvre de quelque chose, on ferme la possibilité à la petite enfance de communiquer", estime la présidente de l'association Maya Dougoud.

"La santé de l'enfant est primordiale"

Selon elle, un conflit existe donc entre la prévention contre le coronavirus et le développement de l'enfant. "La santé de l'enfant est primordiale, la question ne se pose pas", indique Maya Dougoud.

"Par une mesure qui veut préserver la santé de l'enfant, on obtient deux effets contradictoires. D'un côté on agit sur la prévention, mais de l'autre côté on porte atteinte à la santé, au psychisme et au langage de l'enfant", conclut-elle.

>> Lire aussi: Le port du masque pourrait avoir un impact sur le développement de l’enfant

Maurice Doucas/gma

Publié Modifié