Modifié

Prime de 1000 francs proposée pour le personnel soignant fribourgeois

La droite veut offir une prime à tous les soignants (ici à l'Hôpital de Fribourg). [Alessandro della Valle - Keystone]
La droite fribourgeoise propose une prime de 1000 francs pour les soignants / Le 12h30 / 2 min. / le 25 avril 2020
La droite fribourgeoise propose une prime de 1000 francs pour le personnel soignant, sous forme de bons à utiliser dans les commerces ou restaurants locaux. Dix députés ont déposé un mandat parlementaire en ce sens.

Ce mandat est intitulé "Prime pour le personnel de l'Etat au front dans la lutte contre le Covid-19: un merci directement profitable à notre économie". Il a notamment été cosigné par les trois chefs de groupes PDC-UDC-PLR.

La prime de 1000 francs serait proposée aux urgentistes, médecins, infirmiers, aides-soignants et autre personnel de nettoyage.

Les députés demandent également à l'Etat de désigner quelles catégories figurent dans ce qu'ils appellent le personnel "de deuxième ligne" (agents de sécurité par exemple), qui mérite aussi une prime selon eux mais de 500 francs seulement.

Tout le monde gagnant

L'idée consiste à faire d'une pierre trois coups: offrir une prime méritée au personnel soignant tout en gardant l'argent dans le circuit économique fribourgeois et en aidant au passage les commerçants et cafetiers-restaurateurs locaux. Car ces bonus doivent prendre la forme de bons à faire valoir auprès de GastroFribourg ou sur la plateforme d'aide aux commerçants locaux.

L'initiative permet aussi à la droite de couper l'herbe sous les pieds de la gauche, qui pourra difficilement contester cette façon pragmatique de récompenser le personnel soignant.

Fabrice Gaudiano/oang

Publié Modifié