Modifié

Découverte de 400 bulletins de vote sur la révocation de Damien Piller

La découverte de bulletins pré-inscrits jette le doute sur le scrutin de défiance contre Damien Piller [RTS]
La découverte de bulletins pré-inscrits jette le doute sur le scrutin de défiance contre Damien Piller / 19h30 / 2 min. / le 18 novembre 2019
Nouvelle étape dans l'affaire qui oppose Migros au promoteur fribourgeois Damien Piller. Plus de 400 bulletins ressemblant en tous points à ceux utilisés dans le cadre du vote sur la révocation du président du conseil d'administration de la Migros Neuchâtel Fribourg ont été découverts dans une petite commune, a appris la RTS.

C'est durant sa tournée qu'un employé de La Poste a fait cette découverte. Quelque 400 bulletins, tous en faveur de l'homme d'affaires fribourgeois, empilés dans plusieurs boîtes postales d'une petite commune. Or, cette localité est située en dehors des cantons de Neuchâtel et Fribourg, alors que seuls les coopérateurs de ces deux cantons pouvaient voter. Et surtout, jamais l'employé n'a vu autant de bulletins pour une votation. Il s'est confié anonymement à la RTS. "Quand il y a des votations comme ça, pour la Migros, il y en a jamais autant, seulement quelques-uns, quand il y en a".

Cette découverte explosive pourrait jeter le doute sur tout le scrutin. Comment expliquer la présence de ces bulletins, alors que Migros avait garanti il y a deux jours l'inviolabilité de ce scrutin? La coopérative n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet lundi, renvoyant la balle à l'organisateur du scrutin, l'entreprise PwC, qui n'a pas non plus donné suite.

Résultats attendus mercredi

Quant à Damien Piller, qui a tenté la semaine dernière de faire annuler le scrutin, il est à moitié surpris et nie fermement toute implication. "Je rappelle avoir dit qu'à mon avis, ce scrutin était vicié, mal ficelé, les bulletins n'avaient pas d'identification. Mais s'il y a malversation, je le regrette profondément".

Ces bulletins n'ont pas été comptabilisés car ils n'ont pas été envoyés à temps, mais ils pourraient être une tentative de manipulation du scrutin. Difficile de savoir à qui profite cette découverte explosive: elle amène certes des arguments en faveur de l'annulation du scrutin, mais elle pourrait aussi donner une image désastreuse de tous les acteurs dans cette affaire.

Le dépouillement des bulletins est en cours. Selon des informations de la RTS, la participation serait exceptionnellement élevée. Le résultat devrait tomber mercredi.

Melchior Oberson

Publié Modifié

Un vote des coopérateurs

Les 124'000 coopérateurs neuchâtelois et fribourgeois se sont prononcés sur la révocation de l'administration de Migros Neuchâtel-Fribourg (MNF), dont son président Damien Piller.

Ce vote inédit devrait trancher le conflit entre Migros et l'homme d'affaires.

Migros soupçonne Damien Piller d'avoir facturé près de 1,7 million de francs via deux de ses sociétés, "sans recevoir de contre-prestation équivalente en échange".