Publié le 01 octobre 2019 à 18:59

L'UDC Emmanuel Kilchenmann épinglé pour absentéisme à Fribourg

Emmanuel Kilchenmann
Le candidat UDC au National Emmanuel Kilchenmann épinglé pour son absentéisme à Fribourg Forum / 3 min. / le 01 octobre 2019
Candidat au National, l'UDC fribourgeois Emmanuel Kilchenmann est critiqué pour ses absences répétées au niveau local. La Commission de l'Edilité, des Constructions et des Infrastructures a envoyé une lettre pour s'en plaindre, a appris la RTS.

La lettre, destinée au président du Parlement de la ville, est signée du président de la Commission de l'Edilité Charles de Reyff.

"Par égard envers les autres membres de la Commission et ceux du Conseil général, ainsi que par respect des citoyens électeurs, je demande à ce que le Bureau se saisisse de ce problème, en discute et prenne des mesures adéquates", écrit-il.

Charles de Reyff précise que la missive a été envoyée en août dernier, après de longues discussions entre les différents membre de la commission.    

Un décompte des absences d'Emmanuel Kilchenmann est aussi dressé dans le courrier, a constaté la RTS. Il apparaît que depuis le début de la législature 2016, l'élu UDC ne s'est rendu qu'à 5 séances sur les 19 qui ont eu lieu.  

Le quorum peine à être atteint

Ces absences décrédibiliseraient les travaux de la Commission de l'Edilité. Pour Charles de Reyff, les travaux ne peuvent être menés qu'avec une fréquentation suffisante des séances. Or il remarque que le quorum de 6 personnes, sur les 11 qui composent la commission, peine de plus en plus à être atteint.

Emmanuel Kilchenmann n'est donc pas le seul à manquer à l'appel de ces séances. Il semblerait néanmoins qu'il soit le membre le plus souvent absent.

Le but de ces commissions, qui donnent des préavis aux parlementaires, est de débroussailler certains sujets parfois très techniques.

Selon les membres de la commission, l'absentéisme d'Emmanuel Kilchenmann aurait pour effet de parasiter les travaux du Conseil général: son absence priverait son parti d'informations, générant davantage de questions en plénum qui ralentiraient les débats du Conseil général.

"Emploi du temps surchargé"

Contacté par la RTS, Emmanuel Kilchenmann s'est dit flatté de faire l'objet d'attaques, preuve selon lui qu'il est un candidat qui compte.

L'UDC parle de coup bas à une vingtaine de jours des élections fédérales et déplore une violation du secret de commission "inacceptable".

Emmanuel Kilchenmann explique son absentéisme par un emploi du temps surchargé et des problèmes d'agenda.

Est-ce que cette histoire va pénaliser l'UDC fribourgeoise? Pour le chef du groupe UDC au Conseil général Pascal Wicht, "certains l'espèrent, mais il n'y aura aucune conséquence".

Reste qu'à trois semaines des élections fédérales, l'UDC fribourgeoise s'en serait sûrement bien passée.

Les conseillers généraux seront sensibilisés

La lettre a été évoquée lors de la séance du 4 septembre dernier, a confirmé à la RTS le président du Bureau du Conseil général Blaise Fasel.

Il a été décidé d'envoyer une lettre à Emmanuel Kilchenmann pour lui demander d'être plus assidu, et de pointer ses présences en 2020.

Enfin, tous les conseillers généraux seront sensibilisés sur la question de l'absentéisme en plenum et dans les commissions.

Maurice Doucas / ptur

Publié le 01 octobre 2019 à 18:59