Modifié le 09 septembre 2019 à 11:01

Important potentiel de bois-énergie à exploiter dans les forêts de Fribourg

Potentiel inexploité de bois-énergie dans les forêts fribourgeoises (image prétexte).
Les forêts fribourgeoises renferment un important potentiel inexploité de bois-énergie. Le Journal horaire / 1 min. / le 06 septembre 2019
Les forêts fribourgeoises possèdent un potentiel encore non exploité de bois-énergie, estime le canton. Cette réserve s'élève à 60'000 m3 annuels, soit à plus de 5% des besoins totaux de chauffe du canton.

Selon le Service des forêts et de la nature (SFN), le potentiel total de bois-énergie du canton s'élève à plus de 150'000 m3 par année. Or les installations de chauffage recensées dans le canton n'en consomment qu'un peu plus de 90'000 m3.

Le potentiel de bois-énergie restant est donc de 60'000 m3, ce qui correspond à 5,3% des besoins annuels de chauffe du canton. "Ce potentiel de bois-énergie ne se ferait pas au détriment d’autres assortiments tels que le bois destiné aux scieries ou à l’industrie du bois", a précisé le canton.

Un objectif de 325'000 m3

Ces chiffres se concentrent exclusivement sur le bois-énergie provenant directement des forêts. Le potentiel serait encore plus important en tenant compte des boisés hors forêt, des haies, des résidus issus de travaux de paysagisme ou de l’industrie du bois.

A terme, la substitution des énergies fossiles par des énergies renouvelables dans le canton permettra de maintenir un montant de plus d’un milliard de francs dans l’économie fribourgeoise, estime le canton. Le Service des forêts et de la nature (SFN) a défini la valeur de 325'000 m3 de bois comme objectif durable d’exploitation des forêts fribourgeoises.

Antoine Schaub avec ats

Publié le 06 septembre 2019 à 19:21 - Modifié le 09 septembre 2019 à 11:01