Publié le 01 septembre 2019 à 21:33

Belfaux s'organise suite à l'affaire de son caissier indélicat

4 millions de francs, c’est le montant qu’aurait dérobé le trésorier de la commune de Belfaux, dans le canton de Fribourg.
4 millions de francs. C’est le montant qu’aurait dérobé le trésorier de la commune de Belfaux, dans le canton de Fribourg. 19h30 / 2 min. / le 01 septembre 2019
La commune fribourgeoise de Belfaux a arrêté des mesures organisationnelles et administratives provisoires suite à l'affaire de son boursier soupçonné d'avoir puisé jusqu'à 4 millions de francs dans la caisse. Les autorités ont informé les organes communaux.

"C'est le ciel qui nous tombe sur la tête!", s'est exclamé Rose-Marie Probst, la syndique de Belfaux, dans les colonnes de La Liberté. Le Conseil communal a organisé une séance avec les présidents du Conseil général et de la Commission financière du législatif, a indiqué la commune de Belfaux mercredi.

L'exécutif confirme au passage la teneur des communiqués transmis mardi par la Préfecture de la Sarine et le Ministère public du canton de Fribourg. Les membres du Conseil général et de la Commission financière ainsi que les employés communaux ont été informés de la situation.

Système frauduleux

Au-delà, le Conseil communal relève qu'un système frauduleux complexe a vraisemblablement été mis en place par le caissier de cette commune de 3300 habitants environ. Le boursier, qui se trouve en détention provisoire, était en poste depuis plus de dix ans. Il est accusé d'avoir soustrait de l'argent dans la caisse depuis plusieurs années.

La découverte du système est directement liée aux nombreuses actions entreprises par le Conseil communal depuis 2017 et mentionnées par la Préfecture de la Sarine, précise l'exécutif. Celui-ci transmettra ultérieurement des informations complémentaires sur les mesures organisationnelles et administratives instaurées provisoirement.

Détails non divulgués

D'autres mesures seront par ailleurs mises en place suite à l'analyse détaillée de l'affaire et de tous les éléments qui la constituent. Pour l'heure, le Ministère public garde le silence sur les mobiles du caissier et sur son mode opératoire, tout en rappelant qu'il bénéficie de la présomption d'innocence.

Le Ministère public fribourgeois a annoncé mardi avoir ouvert contre le caissier communal de Belfaux une procédure pour abus de confiance qualifié, faux dans les titres et éventuellement gestion déloyale. Le préjudice atteint 4 millions de francs. Mais il n'est pas certain qu'après vérification il affiche ce montant.

Il est reproché à l'employé d'avoir effectué des prélèvements indus au préjudice de la commune depuis 2016, voire 2014. Le boursier aurait commis des falsifications d'écritures comptables, selon les investigations.

ats/sjaq

Publié le 01 septembre 2019 à 21:33