Publié le 24 juillet 2019 à 08:07

Les amendes pour littering coûteront entre 50 et 150 francs à Fribourg

La modification de la loi fribourgeoise sur la gestion déchets est entrée en vigueur le 1er mai 2019.
Les amendes pour littering coûteront entre 50 et 150 francs à Fribourg La Matinale / 1 min. / le 24 juillet 2019
Le gouvernement fribourgeois a mis en consultation le règlement sur la gestion des déchets. Il a fixé des amendes entre 50 et 150 francs pour ceux qui les jetteront ou les abandonneront sur la voie publique.

La modification de la loi fribourgeoise sur la gestion déchets est entrée en vigueur le 1er mai dernier. Sa principale nouveauté consiste à instaurer un système d'amendes "anti-littering", dont le but est de sanctionner les comportements inappropriés.

Ni mégot ni chewing-gum

"L'amende d'ordre est de 50 francs si on abandonne des déchets isolés - mégot, mouchoir, chewing-gum ou restes isolés de repas", explique le chef du service fribourgeois de l'Environnement mercredi dans La matinale. "Pour un ensemble de déchets - des gens qui pique-niquent au bord d'un cours d'eau et qui laissent canettes, papiers et autres", poursuit Christophe Joerin, "il y aura une amende d'ordre de 150 francs jusqu'à un volume de 17 litres."

Sanctions possibles via des sociétés privées

Le nouveau règlement fribourgeois détermine également qui aura les compétences pour distribuer les amendes. "Pour appliquer ces amendes d'ordre, il faut être assermenté", souligne Christophe Joerin. "La police cantonale, les gardes-faune ou les gardes-forestiers peuvent le faire.

Mais les communes peuvent demander une délégation de compétences pour charger leur police communale de cette tâche. Elles pourront également déléguer la distribution des sanctions à des sociétés privées.

Déjà des amendes à Lausanne ou à Berne

Chaque année en Suisse, les mégots et autres détritus engendrent des coûts de nettoyage de 200 millions de francs. Outre le canton de Fribourg, les villes de Berne et Lausanne sont déjà passées à l'action avec des amendes, respectivement, de 40 et 150 francs par déchet sauvage.

Fabrice Gaudiano/oang

Publié le 24 juillet 2019 à 08:07