Modifié le 30 mars 2019 à 20:43

A Fribourg, les antispécistes en colère contre un élevage de saumons

Les antispécistes s'attaquent à la pêche et au développement de l'aquaculture en Suisse
Les antispécistes s'attaquent à la pêche et au développement de l'aquaculture en Suisse 19h30 / 2 min. / le 30 mars 2019
Soixante manifestants antispécistes ont manifesté à Fribourg pour protester contre un projet de ferme aquacole à Grandvillard, qui prévoit d'élever 600 tonnes de saumons par an. Selon les militants, il bafoue le besoin de liberté des poissons.

Les manifestants s'élèvent contre le premier feu vert donné par les citoyens de Grandvillard, en Gruyère, au développement de cet élevage. Selon l'association PEA - Pour l'égalité animale, ce dernier devrait abriter des dizaines de milliers de saumons.

"Si le projet devait aboutir, il bafouerait les émotions complexes et le besoin de liberté d'environ 170'000 saumons chaque année", explique Fabien Truffer, porte-parole de l'association. "Les poissons n'auraient alors pour seul environnement qu'un bassin de béton", ont dénoncé les manifestants qui s'exprimaient sur la place Georges-Python. Plus généralement, l'association PEA revendique la fin de l'exploitation des animaux aquatiques.

Campagne pour la fin de la pêche

La présence des manifestants antispécistes samedi à Fribourg s'inscrit dans le contexte de la Journée internationale pour la fin de la pêche. Initiée il y a trois ans par l'association PEA et soutenue par plus de 150 associations dans le monde, elle a donné lieu à une centaine d'événements autour du globe.

ats/vic

Publié le 30 mars 2019 à 17:25 - Modifié le 30 mars 2019 à 20:43