Modifié dimanche à 14:00

Le PS Fribourg veut maintenir ses deux sièges lors des élections fédérales

Christian Levrat siège aux Etats depuis 2012.
Le PS fribourgeois a lancé sa campagne en vue des élections fédérales La Matinale / 1 min. / le 15 mars 2019
Le Parti socialiste fribourgeois (PSF) a lancé jeudi sa campagne en vue des élections fédérales du 20 octobre. Il tentera de maintenir au minimum les sièges de ses deux députées sortantes au Conseil national.

Le PSF a tenu un congrès extraordinaire jeudi soir à Fribourg pour faire valider auprès des quelque 150 membres présents les candidats proposés par les sections de district. Les membres ont écouté les sept candidats au Conseil national se présenter mutuellement. Les deux sortantes, la Broyarde Valérie Piller Carrard et la Moratoise Ursula Schneider Schüttel, constituent les locomotives de la campagne.

Valérie Piller Carrard, candidate malheureuse l'an passé à la succession de la conseillère d'Etat verte démissionnaire Marie Garnier, ambitionne un troisième mandat à Berne. Quant à Ursula Schneider Schüttel, elle siège au Conseil national depuis fin 2016, en remplacement de Jean-François Steiert, élu au gouvernement fribourgeois.

Il s'agit de son deuxième passage, après y avoir repris de 2012 à 2015 le mandat de Christian Levrat, parti au Conseil des Etats pour remplacer Alain Berset, élu au Conseil fédéral.

Siège à récupérer

Outre son duo féminin, le PSF lance aussi dans la bataille le député au Grand Conseil Pierre Mauron, comme en 2015 d'ailleurs. Président du groupe socialiste au législatif cantonal, le Gruérien, également président de l'Asloca Fribourg, est en tout cas motivé.

Il pourrait être en mesure de récupérer le siège perdu il y a quatre ans par le PSF, parti dans l'escarcelle de l'UDC Pierre-André Page, qui a ainsi accompagné Jean-François Rime au cours de la législature qui s'achève. Outre le trio de favoris, le parti cantonal propose quatre autres noms pour s'attirer les faveurs des électeurs. Il s'agit des députés au Grand Conseil sarinois David Bonny, 52 ans, et fribourgeois (ville) Elias Moussa, 34 ans, de la Glânoise Nathalie Déchanez, 51 ans, et du Singinois Urs Hauswirth.

L'atout Christian Levrat

En ce qui concerne les Etats, le PSF peut compter sur le président du PSS Christian Levrat. A Berne, il forme un duo avec le PDC Beat Vonlanthen, le Singinois ancien conseiller d'Etat âgé de 61 ans. Leur "ticket" sera contesté cet automne par la libérale-radicale gruérienne Johanna Gapany et par le Vert Gerhard Andrey, dont la candidature doit être confirmée. L'UDC a parlé pour sa part de sortir le nom d'un candidat en mai.

ats/ani

Publié le 14 mars 2019 à 23:25 - Modifié dimanche à 14:00

Erwin Jutzet candidat sur la liste PSF60+

L'ancien conseiller d'Etat et ancien conseiller national socialiste Erwin Jutzet âgé 68 ans, se lance dans la course pour le Conseil national aux fédérales du 20 octobre. Il figure sur la liste des seniors apparentée Parti socialiste fribourgeois (PSF60+).

"J'ai toujours le virus de la politique en moi," a-t-il déclaré dans le 12h30.