Modifié

Fribourg lance un plan d'action contre les problèmes de santé mentale

Le canton de Fribourg prend des mesures pour lutter contre les problèmes de santé mentale. [Thomas Delley - Keystone]
Thomas Plattner présente le plan d'action fribourgeois de lutte contre les problèmes de santé mentale / Le 12h30 / 5 min. / le 7 janvier 2019
Le canton de Fribourg lance un plan d'action pour lutter contre les problèmes de santé mentale comme la dépression ou le mal-être. Près de 30 mesures seront prises sur trois ans pour un coût de deux millions de francs.

"Plusieurs mesures sont axées sur la coordination des acteurs qui travaillent dans le monde de la santé psychique. Nous allons aussi essayer de sensibiliser la population et des actions seront menées directement auprès des personnes concernées", explique lundi Thomas Plattner, chef du Service fribourgeois de la santé publique, dans le 12h30 de la RTS.

D'après l'ancien médecin cantonal adjoint, les problèmes psychiques n'ont pas connu de hausse à Fribourg, mais ils sont davantage au centre de l'attention. "On en parle plus dans les médias. Il y a certes un pourcentage très élevé de personnes qui souffrent de telles maladies, mais un indicateur comme le taux de suicide en Suisse, par exemple, est en baisse", assure-t-il.

Jeunes et seniors

Les mesures du canton de Fribourg ciblent les jeunes et les seniors. "Ce sont les populations les plus vulnérables pour ce genre de problèmes. L'adolescence est notamment une période difficile: très souvent, les jeunes parlent d'un malaise et de symptômes qu'on pourrait attribuer à une dépression", livre Thomas Plattner.

Garantir un environnement social stable aux personnes âgées fait aussi partie des priorités. "Mais nous n'avons pas oublié les adultes, qui s'inscrivent plus dans le cadre de la santé au travail", signale le chef du Service de la santé publique.

Propos recueillis par Nadine Haltiner/gma

>> Voir également le sujet du 12h45:

Fribourg s'attaque aux problèmes de santé mentale et investit 2 millions de francs sur 3 ans. [RTS]
Fribourg s'attaque aux problèmes de santé mentale et investit 2 millions de francs sur 3 ans. / 12h45 / 48 sec. / le 7 janvier 2019

Publié Modifié