Modifié le 21 novembre 2018 à 16:51

Référendum fribourgeois contre les magasins ouverts jusqu'à 17h le samedi

Benoît Piller, président du PS fribourgeois.
Référendum lancé à Fribourg contre l'ouverture prolongée des magasins Le 12h30 / 1 min. / le 21 novembre 2018
Le PS fribourgeois, les jeunes socialistes, SolidaritéS et les sections fribourgeoises des syndicats Unia et Syna lancent mercredi un référendum "pour une ouverture des commerces respectueuses des besoins de tous".

Les référendaires entendent ainsi contrecarrer une décision prise en octobre dernier par le Grand Conseil d'assouplir la fermeture des magasins à 17 heures.

Le canton de Fribourg est jusqu'ici le seul canton romand à imposer une fermeture le samedi à 16h. Le PS fribourgeois - notamment - se bat pour le bien-être des employés de la vente.

"Choix de société"

"Pour nous, c'est vraiment un choix de société. Il faut quand même qu'on préserve les gens de la branche du commerce, qui ont des conditions de travail très difficiles, pas de conventions collectives de travail... Et puis prolonger l'ouverture jusqu'à 17h le samedi soir, ça péjore la qualité de vie de tous ceux qui tournent autour de cette branche", explique Benoît Piller, président du PS fribourgeois.

"Avec une heure de plus, on va seulement créer un autre problème: travailler plus longtemps avec des pauses à midi parce que le volume de la vente n'augmentera pas", estime-t-il.

Le commerce en ligne, "pas une concurrence"

Ne faudrait-il pas aussi aider les commerçants, qui doivent lutter contre le commerce en ligne? "Je ne pense pas que le commerce en ligne soit une concurrence. On peut l'utiliser le soir, la nuit... L'ouverture une heure de plus le samedi profitera juste aux grandes surfaces, qui peuvent se le permettre, mais je ne crois pas que les petits commerçants soient gagnants", répond Benoît Piller.

Les référendaires ont jusqu'à la fin du mois de janvier pour rassembler 6000 signatures.

md/jvia 

Publié le 21 novembre 2018 à 14:31 - Modifié le 21 novembre 2018 à 16:51