Modifié le 06 août 2018 à 16:00

Référendum de l'UDC bernoise contre de nouvelles dépenses pour l'asile

L'UDC a déposé son référendum lundi 06.08.2018 à la chancellerie bernoise.
L'UDC bernoise dépose son référendum contre un crédit pour l’accueil des requérants d’asile Le 12h30 / 1 min. / le 06 août 2018
L'UDC du canton de Berne a déposé lundi auprès de la chancellerie 10'743 signatures pour combattre par référendum un crédit adopté par le Grand Conseil pour l'octroi de l'aide sociale aux requérants d'asile.

En mai 2017, les citoyens avaient suivi l'UDC en refusant lors d'une votation populaire un crédit cadre de 105 millions de francs pour l'octroi de l'aide sociale aux requérants d'asile. Ce montant était surtout destiné à l'encadrement des mineurs non accompagnés.

Le nouveau référendum vise cette fois un crédit de 54 millions de francs pour une période de deux ans. L'UDC a extrapolé ce montant et estime que le canton de Berne veut dépenser quelque 100 millions de francs pour les quatre prochaines années dans le domaine de l'asile, soit une économie de 5 millions seulement.

Moins d'argent pour les requérants

Pour le président de l'UDC bernoise, le conseiller national Werner Salzmann, le gouvernement doit respecter la volonté populaire. Avec l'augmentation des subventions fédérales et la baisse du nombre de requérants, il faudra moins d'argent pour les requérants, estime le maire et député de Corgémont Etienne Klopfenstein.

Les représentants de l'UDC ont relevé lundi que les communes avaient déjà validé les 10'743 signatures, alors que 10'000 sont nécessaires pour soumettre au peuple une décision du parlement. Ils sont persuadés que leur référendum a formellement abouti.

ats/ebz

Publié le 06 août 2018 à 15:57 - Modifié le 06 août 2018 à 16:00