Modifié le 07 février 2018

Les votes sur l'appartenance cantonale de Moutier n'ont pas été monnayés

La façade de l'Hôtel de ville de Moutier.
Les votes sur l'appartenance cantonale de Moutier n'ont pas été monnayés Le 12h30 / 1 min. / le 07 février 2018
La justice bernoise n'a aucun élément permettant de confirmer que des bulletins de vote ont été monnayés lors de la votation à Moutier. Il a classé mercredi la procédure ouverte contre inconnu pour délits contre la volonté populaire.

Plusieurs recours avaient été déposés après le vote du 18 juin qui avait vu les citoyens de Moutier décider de rejoindre le canton du Jura. Dans l'un d'eux, six signataires avaient parlé de rumeurs insistantes laissant supposer que des bulletins de vote avaient été monnayés en faveur d'un changement d'appartenance cantonale, écrit le Ministère public régional du Jura bernois-Seeland.

La justice a auditionné 28 personnes. A l'issue des analyses effectuée, aucun élément n'a permis de confirmer ces soupçons. Il n'y a aucune preuve indiquant des actes concrets dans le but d'influencer le vote de tiers en échange d'avantage ou sous la menace. L'enquête a également permis de balayer les rumeurs selon lesquelles des bulletins auraient été remplis de manière méthodique.

ats/dk

Publié le 07 février 2018 - Modifié le 07 février 2018

Procédures administratives encore en cours

Les Prévôtois doivent cependant encore attendre avant d'aller de l'avant dans le passage de leur ville dans le canton du Jura. Les gouvernements jurassien et bernois ont décidé que les négociations à cette fin ne débuteraient pas avant de connaître le sort des recours liés au 18 juin.

Or, à côté des procédures pénales désormais classées, il reste huit procédures administratives ainsi qu'une demande en contestation, selon la préfecture du Jura bernois qui indiquait la semaine dernière en avoir rejeté deux. Mais deux nouvelles procédures ont été déposées à la préfecture.