Modifié le 23 septembre 2017

Le "faux dentiste" de Bienne recourt au Tribunal fédéral

Le drapeau suisse et la statue de dame Justice du Tribunal fédéral (TF) à Lausanne.
Le drapeau Suisse et la statue de dame Justice sur le toit du Tribunal federal (TF) à Lausanne. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Le "faux dentiste" de Bienne n'accepte pas le verdict rendu par la Cour suprême du canton de Berne en mars dernier. Sur mandat de ce technicien-dentiste, son avocat a déposé un recours au Tribunal fédéral.

L'avocat bernois Lukas Bürge a annoncé la démarche cette semaine à l'ats. En mars, lors du procès en deuxième instance, son avocat Lukas Bürge avait demandé pour son client une peine pécuniaire légère assortie du sursis. Selon lui, le prévenu ne s'est rendu coupable que de violation de la loi sur les produits thérapeutiques.

La Cour suprême bernoise avait en revanche condamné l'homme de 54 ans à quatre ans et demi de prison et prononcé une interdiction de pratiquer. Elle avait aussi confirmé sa détention pour des motifs de sûreté, le reconnaissant coupable de lésions corporelles graves et d'escroquerie.

Pas de qualifications requises

Comme le Tribunal régional Jura bernois-Seeland à Bienne auparavant, la Cour suprême l'avait condamné pour avoir exercé sans les qualifications requises. Pendant des années, ce technicien-dentiste avait effectué des interventions sur des patients réservées à un dentiste.

Me Bürge n'a pas motivé son recours, étant lié dans ce cas au secret professionnel de l'avocat, a-t-il expliqué.

ats/jgal

Publié le 23 septembre 2017 - Modifié le 23 septembre 2017