Publié le 14 septembre 2017

Scrutins sous haute surveillance dimanche à Belprahon et Sorvilier

Les habitants de Belprahon et Sorvilier vont dire à leur tour dimanche s’ils veulent rester bernois ou devenir jurassiens. Les observateurs seront moins nombreux qu'à Moutier, mais les scrutins seront tout de même très surveillés.

Même s’ils ne concernent que quelques centaines d’habitants, les deux votes d'appartenance seront suivis par des observateurs fédéraux - dont le responsable du dossier jurassien à l'Office fédéral de la justice (OFJ).

Interviewé jeudi soir dans l'émission Forum, Jean-Christophe Geiser a précisé qu'il y aura à ses côtés deux observateurs fédéraux par commune. Il s'agit donc d'un dispositif un peu plus léger que lors du vote de Moutier le 18 juin dernier, présenté comme le scrutin le plus observé de l'histoire suisse.

>> Ecouter l'interview de Jean-Christophe Geiser dans Forum:

Jean-Christophe Geiser lors du vote de Moutier, le 18 juin 2017.
Forum - Publié le 14 septembre 2017
 

>> Lire aussi: Le Ministère public saisi d'une plainte pénale sur le vote de Moutier

oang

Publié le 14 septembre 2017