Modifié le 07 septembre 2017

Hôpital de Moutier: "On travaille dur pour trouver des solutions"

Pierre Alain Schnegg.
Pierre Alain Schnegg. [Gaël Klein - RTS]
Le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg a assuré jeudi dans l'émission Forum que tout était mis en oeuvre pour trouver les "bonnes solutions" sur l'avenir de l'hôpital de Moutier.

Un des scénarios étudiés par le conseil d'administration de l'Hôpital du Jura bernois pour l'avenir de l'hôpital de Moutier est la vente de l'établissement. Un appel d’offre officiel pourrait d'ailleurs être lancé prochainement.

>> Lire aussi: L'hôpital de Moutier pourrait être mis en vente prochainement

Ces mesures mettent le Gouvernement jurassien sous pression. Celui-ci espère en effet récupérer l'hôpital de Moutier, après le vote du 18 juin. "On nous accuse d'avoir une réaction de mauvais perdants. Je trouve cela déplacé du fait que le conseil d'administration se bat pour trouver une bonne solution", a affirmé le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg.

On nous accuse d'avoir une réaction de mauvais perdants. Je trouve cela déplacé.

Pierre Alain Schnegg

Selon lui, le conseil exécutif bernois n'a pas donné d'indication particulière pour la mise en vente de l'établissement: "En tant qu'actionnaires, nous sommes en relation avec les conseils d'administration et nous échangeons sur les différentes stratégies des différents hôpitaux (...) Mais un certain nombre de décisions peuvent être prises dans les conseils d'administration sans en référer au niveau du conseil exécutif".

"Il faut garantir les emplois"

Pierre Alain Schnegg insiste: les emplois et les patients sont au centre des préoccupations. "On travaille d'arrache-pied pour garantir le maintien des emplois et trouver une bonne solution, que ce soit en revendant ce site de Moutier au canton du Jura ou trouver une autre solution qui permettra de garantir sa pérennité".

Le canton du Jura sera-t-il prioritaire ou l'établissement sera-t-il cédé au plus offrant? "Lorsqu'il faut prendre une telle décision, il n'y a pas que l'argent qui entre en ligne de compte. Il y a un projet médical, il y a un projet de pérennisation, il y a des collaborations, il y a toutes sortes de choses".

Et de conclure: "Je ne dirais pas que je suis pas optimiste mais je dirais qu'on se bat pour trouver de bonnes solutions."

>> L'interview complète de Pierre Alain Schnegg dans Forum:

Le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg.
Forum - Publié le 07 septembre 2017

hend

Publié le 07 septembre 2017 - Modifié le 07 septembre 2017