Modifié

Le Gouvernement jurassien dénonce les actions de l'Hôpital du Jura bernois

Le gouvernement jurassien a écrit à son homologue bernois pour dénoncer une "propagande" de l'Hôpital du Jura bernois.
Le ton monte entre le Jura et Berne à propos du vote de Moutier / Le 12h30 / 1 min. / le 31 mai 2017
La campagne en vue du vote de Moutier (BE) sur son appartenance cantonale se durcit. Le gouvernement jurassien a qualifié mercredi de propagande les actions menées par l'Hôpital du Jura bernois, propriété du canton de Berne.

"Le gouvernement jurassien ne voudrait pas revoir une nouvelle affaire des caisses noires", a déclaré à la tribune du Parlement le ministre Charles Juillard.

Il faisait allusion au versement en toute illégalité de centaines de milliers de francs par le gouvernement bernois aux mouvements antiséparatistes pour influencer les plébiscites des années septante.

Le président de la délégation aux affaires jurassiennes s'est interrogé sur l'utilisation d'argent public par l'Hôpital du Jura bernois dans ses prises de position publiques: annonces dans la presse, courriers aux employés de l'établissement et envoi de tous-ménages aux électeurs sur les conséquences d'un départ de la cité prévôtoise.

>> Lire: Les "consignes de vote" de l'Hôpital du Jura bernois suscitent l'indignation

"Actes de propagande"

"Des actes de propagande d'une telle ampleur et ainsi financés sont susceptibles de remettre en cause le résultat des urnes", écrit le gouvernement dans sa lettre au Conseil exécutif bernois, dont une copie a été envoyée à la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

"L'Hôpital du Jura bernois n'a pas la liberté de faire ce qu'il veut", a encore martelé Charles Juillard devant les députés en dénonçant des actions pour influencer le personnel et le patient.

Le conseil d'administration de cette société anonyme s'est quant à lui toujours défendu de faire une campagne de propagande.

ats/kg

Publié Modifié