Modifié le 30 mai 2017 à 19:44

Bataille des chiffres publics avant le vote sur l'avenir de Moutier

Les citoyens de Moutier devront décider le 18 juin si la ville doit rester dans le canton de Berne, ou appartenir à celui du Jura.
Les citoyens de Moutier devront décider le 18 juin si la ville doit rester dans le canton de Berne, ou appartenir à celui du Jura. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
La guerre des chiffres fait rage avant le vote du 18 juin sur l'avenir de Moutier. Un député autonomiste affirme que la ville de Moutier rapporte plusieurs millions à Berne, contrairement à ce qu'avance la canton.

La question orale posée par un député du Parti socialiste autonome (PSA) lundi soir au Conseil de Ville de Moutier a fait l'effet d'une "petite bombe", rapporte Le Quotidien jurassien.

Valentin Zuber, président du PSA, a assuré que la cité prévôtoise rapportait plusieurs millions de francs par an au canton de Berne, alors que les chiffres donnés par ce dernier avancent le contraire.

Une ardoise de 7 millions de francs

En avril, la Berner Zeitung avait estimé, sur la base des chiffres fournis par le Service de communication du canton, que la Ville de Moutier coûterait 50 millions de francs aux finances bernoises, dont 15,5 millions dans l'éducation, devant la protection sociale (13,7 millions) et les dépenses de santé (9,8 millions).

En revanche, les rentrées fiscales seraient comprises entre 14 et 16 millions de francs, selon les mêmes chiffres. Avec la part de la péréquation fédérale allouée au canton pour administrer Moutier, à hauteur de 29 millions de francs, l'ardoise annuelle de la cité prévôtoise s'élèverait donc à quelque 7 millions de francs pour les contribuables bernois.

Ces chiffres ont été cités par le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg (UDC) lors de prises de position officielles.

Le gouvernement accusé de tromperie

Or, pour Valentin Zuber, l'élu UDC "donne les chiffres qui l'arrangent". "La commune de Moutier a perçu 14,5 millions d'impôts communaux en 2016 avec une quotité de 1,94. Les impôts cantonaux perçus par le canton de Berne à Moutier ont logiquement dû atteindre, avec une quotité de 3,06, environ 23 millions", a-t-il expliqué devant le législatif.

Ainsi, comme il l'a explicité à la RTS, en additionnant les 29 millions de francs de la péréquation aux rentrées fiscales, on atteint 52 millions. En y retranchant le coût de 50 millions donné par le canton, la commune de Moutier rapporterait toujours au moins deux millions aux finances bernoises. 

Le député accuse le gouvernement bernois de tromper les électeurs, ce qui pourrait entraver le vote du 18 juin, souligne-t-il. Il a promis que son parti allait déposer une intervention au Grand Conseil bernois.

Le maire autonomiste de Moutier, Marcel Winistoerfer, a confirmé les chiffres de Valentin Zuber lundi, mais s'est défendu d'alimenter toute polémique.

>> A écouter également, le débat spécial de Forum en direct de Moutier, avec notamment François Lachat, Walter Von Kaenel.

Walter von Kaenel (gauche) et François Lachat.
Patrick Straub/Alessandro della Valle - Keystone
Forum - Publié le 30 mai 2017

Jessica Vial

Publié le 30 mai 2017 à 18:00 - Modifié le 30 mai 2017 à 19:44