Modifié le 28 février 2017 à 19:07

Les casseurs responsables des heurts à Berne venaient d'ailleurs

BE: des casseurs venus de toute la Suisse
Des casseurs venus de toute la Suisse 19h30 / 2 min. / le 27 février 2017
Des casseurs venus d'autres villes ont participé aux affrontements à Berne cette fin de semaine. C'est la conviction du directeur bernois de la sécurité Reto Nause, qui a salué l'engagement des forces de l'ordre.

Le conseiller municipal Reto Nause a expliqué que des sympathisants de la scène d'extrême gauche de différentes villes suisses avaient convergé vers Berne avec pour unique objectif d'en découdre avec la police.

Sur les ondes de la radio alémanique SRF, Reto Nause a estimé que ces échauffourées ne sont pas un problème spécifique à Berne.

Au moins onze blessés

Pour le responsable de la sécurité de la Ville de Berne, il n'était pas possible pour la police d'arrêter des casseurs une fois qu'ils s'étaient repliés dans la Reithalle. Des centaines de personnes étrangères aux événements se trouvaient alors dans le centre alternatif.

Au moins onze personnes ont été blessées lors des heurts de cette fin de semaine, dont dix policiers. C'est sur mandat du Conseil municipal bernois que la police avait déployé un important dispositif pour empêcher les manifestants de défiler et de gagner le centre-ville.

ats/ebz

Publié le 27 février 2017 à 12:06 - Modifié le 28 février 2017 à 19:07