Modifié le 27 novembre 2016 à 18:43

Les Bernois rejettent l'initiative sur le maintien des sites hospitaliers

Un bâtiment de l'hôpital de l'Ile à Berne.
Les Bernois refusent l'initiative sur le maintien des sites hospitaliers Audio de l'info / 1 min. / le 27 novembre 2016
L'initiative pour le maintien des 14 sites hospitaliers du canton de Berne a été nettement rejetée par la population. Le coût du projet avait été dénoncé par les principaux partis politiques.

L'initiative, qui prévoyait de garder les 14 sites hospitaliers existants dans le canton pendant au moins 8 ans, a été refusée à 66,1%. La participation a été de 41,4%.

L'initiative avait été déposée en janvier 2014 en réaction à la fermeture de la maternité de Riggisberg. Elle répondait aussi à l'inquiétude d'une population, surtout rurale, qui a vu 13 hôpitaux fermer dans le canton depuis 1999.

Qualité des soins

Durant la campagne, les principaux partis politiques se sont largement opposés à l'initiative en dénonçant son coût. Son adoption aurait entraîné une dépense estimée par le canton entre 25 et 110 millions de francs par an.

Pour les opposants, dont le Grand Conseil et le Conseil-exécutif, le projet aurait figé l'offre de soins alors que les hôpitaux publics doivent pouvoir s'adapter aux progrès de la médecine.

Le gouvernement estimait aussi que les prestations ne devaient pas être maintenues pour des questions de politique régionale.

ats/los

Publié le 27 novembre 2016 à 15:31 - Modifié le 27 novembre 2016 à 18:43