Modifié le 09 septembre 2016 à 20:41

Le gouvernement bernois mène une opération de charme à Moutier

Les deux conseillers d'Etat bernois Pierre-Alain Schnegg et Christoph Neuhaus à la gare à Moutier.
Le gouvernement bernois lance une opération de charme à Moutier Le 12h30 / 2 min. / le 09 septembre 2016
Alors que Moutier (BE) votera en juin sur son appartenance cantonale, deux conseillers d'Etat bernois se sont déplacés vendredi pour témoigner de leur attachement à la cité prévôtoise, suscitant l'ire du Gouvernement jurassien.

Le canton de Berne tient à la ville de Moutier et ne souhaite pas la voir rejoindre le canton du Jura. Les deux conseillers d'Etat bernois Pierre-Alain Schnegg et Christoph Neuhaus ont voulu le faire savoir en menant une opération de séduction tôt vendredi matin à la gare de Moutier.

Les deux ministres ont notamment distribué des chocolats et un message du gouvernement bernois: "Cela nous fait plaisir de pouvoir venir à la rencontre de la population pour leur montrer que nous tenons au développement de cette ville au sein du canton de Berne et également pour leur signaler que l'on a mis en ligne un site internet avec beaucoup d'informations très factuelles", explique à la RTS Pierre-Alain Schnegg, président de la délégation aux affaires jurassiennes.

Colère du Gouvernement jurassien

Les gouvernements bernois et jurassien se sont pourtant engagés à ne pas mener campagne en vue du scrutin: "Je ne crois pas que nous menons campagne, se défend Pierre-Alain Schnegg. Nous faisons aujourd'hui de l'information et c'est dans cet état d'esprit que nous sommes là ce matin".

Nous ne menons pas campagne, nous faisons de l'information

Pierre-Alain Schnegg, conseiller d'Etat bernois

L'opération n'a, toutefois, pas manqué de fâcher le Gouvernement jurassien. Celui-ci prévoit de saisir le Conseil fédéral: "L’acte de propagande commis ce matin (représente) un non-respect de la réserve exigée des autorités publiques dans les campagnes précédant les scrutins populaires. Le Gouvernement en saisira la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga", explique l'exécutif jurassien dans un communiqué.

"Moins d’une semaine avant la présentation des expertises, voilà que le gouvernement bernois distribuent des programmes de propagande et du chocolat", s'insurge le président du Gouvernement jurassien Charles Juillard dans l'émission Forum. Et d'ajouter: "Je suis convaincu que les voix des habitants de Moutier valent un peu plus cher qu’un Ragusa".

>> Interview du président du Gouvernement jurassien Charles Juillard:

Charles Juillard, président du Gouvernement jurassien.
Peter Schneider - Keystone
Forum - Publié le 09 septembre 2016

Quant à savoir si la ville restera en territoire bernois, il faudra attendre l'issue du vote en juin prochain. Pour se forger une opinion, deux expertises indépendantes seront présentées ces prochains jours. Elles viendront compléter les chiffres et données qui sont en ligne depuis hier sur le site du canton de Berne.

>> Lire aussi: Des observateurs fédéraux vont surveiller le vote de Moutier (BE)

Alain Arnaud/hend

Publié le 09 septembre 2016 à 11:57 - Modifié le 09 septembre 2016 à 20:41