Publié

Des observateurs fédéraux vont surveiller le vote de Moutier (BE)

L'hôtel de ville de Moutier. [Stefan Meyer - Keystone]
L'hôtel de ville de Moutier. [Stefan Meyer - Keystone]
Des observateurs fédéraux seront dépêchés pour surveiller le déroulement du vote sur l'appartenance cantonale de Moutier (BE). Des mesures seront aussi prises concernant le vote par correspondance pour éviter des irrégularités.

Ces mesures ont été prises lors de la conférence tripartite présidée par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. A cette occasion, les gouvernements bernois et jurassien ont examiné les modalités du scrutin du 18 juin 2017.

De l'avis unanime des participants, toutes les précautions doivent être prises pour que le déroulement du vote soit irréprochable. C'est Moutier qui a souhaité des mesures particulières, a indiqué mercredi l'Office fédéral de la justice (OFJ).

Les votes par correspondance envoyés à Berne

La présence d'observateurs fédéraux a été demandée par les autorités bernoises et jurassiennes. Une démarche déjà entreprise le 24 novembre 2013 pour le vote sur la création d'un nouveau canton formé du Jura et du Jura bernois.

Pour éviter toute contestation, il est aussi envisagé d'adresser les votes par correspondance à l'OFJ. Leur ouverture n'aurait ainsi lieu que le jour du scrutin en présence des observateurs fédéraux. Ces mesures seront finalisées avec la commune de Moutier.

ats/dk

Publié
Les citoyens de Moutier se prononceront le 18 juin 2017 sur le rattachement de leur ville au canton du Jura.

Les communes voisines de Belprahon, de Crémines, de Grandval et de Sorvilier vont elles se déterminer dans un second temps après avoir analysé le résultat prévôtois.

Ces éventuels scrutins marqueront la dernière étape du règlement de la Question jurassienne.